Archives par étiquette : reiki

reiki pour les animaux en fin de vie

Le Reiki pour les animaux en fin de vie

Une des applications du soin Reiki est d’accompagner la fin de vie d’un être humain. Les animaux sont aussi très sensibles à l’énergie. Pourquoi ne pas faire appel à un praticien Reiki pour vous aider à assister votre animal qui s’apprête à quitter la dimension terrestre.

Le reiki pour les animaux en fin de vie

Avec le recul, je me rends compte que ce choix de m’occuper des animaux va plus loin qu’une direction donnée à ma vie, c’est une mission, celle d’aider l’autre et mon prochain animal.
Brigitte Bardot

Le Reiki pour les animaux

Le reiki pour les animaux en fin de vieLe Reiki est un art ancien de santé et de bien être permettant de capter l’énergie qui nous entoure et de la transmettre par les mains pour soi ou pour autrui. Puissant et compatible avec toutes les thérapies existantes, le Reiki détend, soulage, apaise, équilibre et renforce tous les mécanismes de guérison.

Les animaux sont constamment dans l’énergie donc particulièrement sensibles aux soins Reiki. Ils sont complètement réceptifs aux soins énergétiques car ils n’ont aucune barrière mentale. Ils savent d’instinct que c’est bon pour eux.

Ils contrôlent leur participation au traitement et ils le reçoivent naturellement.

Le Reiki est idéal pour un animal, car il est doux, indolore, naturel et non invasif.  Il va apporter détente et favoriser la guérison en restaurant l’équilibre énergétique. C’est un véritable cadeau d’amour que nous leur offrons lorsque nous leur prodiguons des soins.

Le reiki pour les animaux en fin de viePar respect pour l’animal, on lui laisse le choix d’accepter ou non le soin. Il est infiniment rare qu’un animal s’y oppose surtout quand il sent qu’il en a besoin.

En effet, le règne animal n’est pas gouverné par un mental dominant et ne croule pas sous la chape des conditionnements sociétaux. Il n’accepte pas le Reiki pour faire plaisir ou parce qu’il est bien élevé, mais parce qu’il l’apprécie. Et lorsqu’il n’en veut plus, il s’en va.

Personnellement, j’utilise la communication animale, que je pratique intensivement depuis 3 ans pour leur demander leur accord. Cela me permet également de leur demander de me guider dans le soin et de m’indiquer les zones que je dois traiter. Cela me permet de les mettre en confiance pour qu’il s’abandonne plus rapidement et facilement au flux de l’énergie. C’est l’animal qui met fin à la séance quand il sent que l’énergie est allée là où elle devait aller et qu’elle a fait ce qu’il fallait.

C’est une méthode simple et puissante qui peut être proposée en contact direct, sans contact ou même être envoyée à distance. Cela signifie que l’on peut aussi traiter des animaux craintifs, agressifs ou que l’on ne peut pas déplacer.

Chaque séance est différente selon l’animal. Je ne vais passer en revue tous les animaux mais juste vous donner quelques exemples.

Les chats, par exemple, sont très sensibles à l’énergie et peuvent ressentir une sensation de brûlure si les mains sont posées directement sur lui. Il se mettra en position de défense et peut essayer de griffer ou de mordre.

Séance de Reiki sur un chat : la preuve en image

Sur les chiens, les résultats sont quasiment instantanés.

À une époque où je ne pratiquais pas encore, mon chien Boule a développé une lombalgie sévère à la suite d’un petit accident. Il marchait avec difficultés, le dos arqué, visiblement incapable de mobiliser sa colonne vertébrale. Les antalgiques donnés par le vétérinaire n’avaient pas l’air d’agir beaucoup car deux jours après, il était toujours dans le même état. Une amie se propose de venir lui donner du Reiki. Nous l’avions installé sur un petit pouf car il n’avait pas été capable de monter tout seul. Une demi-heure après, Boule descendait tout seul, mettant ainsi fin à la séance et son dos avait retrouvé son aspect normal. Mon amie me dit qu’elle reviendrait le lendemain pour confirmer le soin. Quand Boule l’a vu s’encadrer dans la porte, il « a bondi » (oui, j’ai bien dit « bondi ») sur le pouf avec un regard vers mon amie qui disait : Oh oui, viens encore me faire du bien ».

Les chevaux sont des êtres sensibles et très vulnérables face à des chocs émotionnels. Les effets du stress subi par l’animal peuvent se manifester sous différentes formes. L’intervention du praticien Reiki  par un rééquilibrage énergétique, va permettre, dans la grande majorité des cas, de prévenir l’apparition de ces effets induits par le stress mais aussi de les guérir.

Une séance de Reiki sur un cheval

Le Reiki pour la fin de vie de l’animal 

L’énergie Reiki n’est pas là seulement pour soulager les problèmes physiques et émotionnels de votre animal. Elle est aussi efficace pour soutenir un animal dans cette période de passage entre sa vie incarnée et l’autre non manifestée. On a le droit de penser qu’après la mort, c’est fini pour eux comme pour nous. Et nous pouvons aussi envisager la vie après la mort et l’aider dans cette transition vers une autre existence.

Dans l’accompagnement de l’animal en fin de vie, le Reiki peut être bienfaiteur à plusieurs niveaux et à plusieurs moments dans cette période.

L’animal vieillissant

Le reiki pour les animaux en fin de vieBien avant qu’il ne soit question de fin de vie, quand votre animal atteint une certaine maturité, il peut commencer à être un peu douloureux sur le plan osseux ou musculaire. L’énergie Reiki agit alors à l’origine du problème, à la source des tensions et des douleurs. Elle a un effet calmant et bienfaisant. En rétablissant la circulation énergétique dans le corps, les nœuds et les blocages énergétiques qui sont à l’origine des tensions vont se dissoudre.

 

 

Maladie grave ou accident

Jeune ou vieux, l’animal est atteint d’une maladie au stade terminale ou il est jugé intraitable après un accident, le Reiki peut vous aider à rendre moins pénibles ses derniers moments.

Le reiki pour les animaux en fin de vieLe praticien Reiki va alors favoriser un environnement de paix et d’amour pour soutenir l’animal mais aussi son entourage humain. L’énergie Reiki va diminuer les effets secondaires des médicaments et l’inconfort provoqué par les procédures médicales. Elle va aider l’animal à se libérer de l’attachement de ses maîtres (certains animaux résistent à la douleur sentant que leur humain n’est pas prêt à les laisser partir). Elle va stimuler le système immunitaire, favoriser la détente et soulager les douleurs physiques s’il y en a. Les quelques jours de répit accordés vont être autant de temps de partage et de possibilité de se dire au revoir et d’échanger un dernier câlin.

 

Les derniers moments

L’énergie Reiki est d’une grande aide pour l’animal qui va mourir. Lorsque l’agonie dure trop longtemps, elle facilite la détente puis l’endormissement, pour libérer l’âme de l’animal de son corps usé ou souffrant.

Le praticien peut envoyer du Reiki avec l’intention d’aider au processus de fin de vie. Il reste cependant  important de se détacher du but que l’on veut donner à sa séance et rester présent pour le meilleur de l’animal. Le Reiki n’empêche pas la transition de vie mais il peut la rendre plus apaisée.

Le Reiki apporte une aide pour l’animal mais également pour son humain. Il aidera à faire la transition en douceur.

Lorsque un animal est malade ou en fin de vie, il est souvent très difficile d’accepter de le voir partir. Et certains animaux proches de leurs humains résistent incroyablement à la douleur sentant que leur humain n’est pas prêt à les laisser partir.

Choisir d’accompagner son animal en fin de vie avec le Reiki permet aussi d’installer un moment de parole avec une personne extérieure et d’avoir une présence et une écoute réconfortante. Le praticien peut aider la famille humaine à se libérer de la peur de laisser l’animal partir et d’accepter qu’il parte dans l’inconnu mais entouré d’amour et d’énergie bienfaisante. Il peut aussi soutenir la famille avec le Reiki pour qu’elle laisse sortir la tristesse, l’angoisse ou le manque après la mort de leur animal.

Dispositif accompagnement fin de vie animal

ARTICLES SUR LE MÊME SUJET

Comment dépasser la mort de votre animal de compagnie

Comment dépasser la mort de votre chat

Comment dépasser la mort de votre chien

Comment dépasser la mort de votre cheval

 

Le Chakra Racine ou Mulhadara

L’acceptation de la vie ici-bas, de l’existence physique et de la disposition à agir en harmonie avec la force de la terre et la volonté d’en apprendre les lois sont les dons d’un premier Chakra ouvert. Il nous donne la stabilité de la terre pour y fonder notre existence. Faire sa vie, parvenir à une sécurité matérielle et assurer la « survie de l’espèce » font partie de l’activité du premier Chakra.

Son mot-clé est « JE SUIS »

Lorsque le Chakra Racine est en harmonie, vous ressentez un lien profond et personnel avec la terre et ses créatures, une force vitale illimitée, une stabilité en vous-même et dans votre vie et une énorme force intérieure. Votre vie est marquée par une confiance primordiale sans faille. Vous ressentez la terre comme le lieu à partir duquel vous pouvez vous procurer tout ce dont vous avez besoin.

Par contre, si ce premier Chakra connaît un développement unilatéral ou un mauvais fonctionnement, toute votre pensée et vos actions sont focalisées sur la possession et la sécurité matérielle ou autour des plaisirs et des excitations des sens. Vous souhaitez vous approprier tout ce que vous désirez sans penser aux conséquences que cela peut engendrer. Vous avez sans doute des difficultés à donner et recevoir.

Vous avez tendance à prendre toutes les mesures pour vous sécuriser et vous protéger. Sur le plan physique, ce manque de lâcher-prise se manifeste souvent sous la forme d’une constipation ou d’un surpoids.

La colère et la violence sont des mécanismes de défense liés à un manque de confiance primordiale et ce manque cache toujours l’angoisse de perte. La terre est pour vous un lieu qu’il faut dominer et exploiter pour garantir la survie de l’humanité.

 

L’exploitation excessive menaçant aujourd’hui les forces de la terre et la destruction de son équilibre naturel ne seraient-ils pas les symptômes d’un dérèglement de ce premier Chakra chez la plupart des gens dans notre société ?

 

Tant que notre société n’aura pas compris qu’il faut accepter les problèmes de la « vie terrestre » auxquels nous sommes tous confrontés, comme étape de l’évolution holistique, les gens qui habitent cette terre resteront confrontés à des problèmes éminemment matériels.

En savoir plus sur le Reiki

Information Reiki : Le manuel original de Reiki du docteur Mikao Usui

Le Dr Mikao Usui a développé le système Reiki et a fondé l’organisation originale japonaise du nom de « Usui Reiki Ryoho Gakkai’. Aussi, quoi de plus évident que de retourner à la documentation de base du Dr Usui ? Ce livre communique des informations détaillées sur la pratique des traitements de Reiki, tel que Mikao Usui l’a conçu et l’a enseigné.

Des explications claires concernant un grand nombre de problèmes et des indications précises quant aux possibilités de traitement. Arjava ajoute de très intéressants commentaires sur les différentes parties du corps et des mentions sur des modalités complémentaires actuelles.

 

L’auteur

Frank Arjava Petter est un Allemand, ancien disciple d’Osho. Il a enseigné le Reiki à Sapporo au Japon dans les années 90. Il a effectué de nombreuses recherches sur l’histoire du Reiki, et on lui doit entre autre la première traduction du mémorial Usui.

 

En savoir plus sur le Reiki

La colère : une des phases du deuil

Après la phase du déni qui intervient au début, dès l’annonce de la mort, la colère fait son apparition.

Elle part dans toutes les directions. Contre soi, contre celui qui est parti et qui nous a laissé seul, contre ceux qui sont impliqués dans sa mort, contre ceux qui restent en vie, contre la Vie qui nous prive l’être qu’on aime, contre Dieu.

La colère est un bon signe car elle signale qu’on a maintenant conscience de la perte de l’être cher et qu’elle permet d’accéder aux ressources intérieures qui nous permettent d’y faire face.

Il faut l’accueillir, la colère, sans se juger pour lui permettre de s’estomper rapidement.

Le docteur Usui, fondateur du Reiki, a laissé à ses élèves cinq principes de vie en leur demandant de les ajouter à leur pratique. Le deuxième principe est :

« Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère »

Si nous décidons de « travailler » notre colère, il faudra commencer par accepter que les causes résident en nous-mêmes et non dans les autres personnes.

Nous savons tous qu’il s’agit d’une émotion dangereuse et qu’il faut la manipuler avec attention à cause de son action « vénéneuse » à double tranchant. Conserver la colère peut nous détruire nous-même, la laisser exploser peut détruire quelqu’un qu’on aime.

Quelques suggestions pour « travailler » la colère :

1/ Prendre conscience de la colère. C’est simple : quand on se sent en colère, on dit à haute voix « Je suis en colère »

2/ Évacuer cette colère dès que possible en tapant sur un coussin, en criant dans la voiture si on est seul ou par tout autre moyen qu’on connaît ou qu’on préfère

3/ Chercher en soi et non à l’extérieur l’origine de cette colère

4/ Faire un plan pour corriger la situation qui a créé la colère

Seulement après toutes ces étapes, on peut se libérer de la colère et continuer sur le chemin de l’Amour.

Marcher seul dans une forêt ou le long d’une rivière, accorder nos pas à notre respiration est aussi un moyen très efficace de s’occuper de la colère, de la calmer.

« J’inspire, je reconnais mon sentiment. J’expire, je calme mon sentiment ».

Si vous pratiquez ainsi, votre sentiment se calmera et l’Énergie consciente vous aidera à voir la nature et les racines de la colère.

La pleine conscience vous aidera à vous concentrer et à regarder profondément. La compréhension viendra après un certain temps de pratique. Vous connaîtrez la vérité sur vous-même et sur la personne ou la situation qui est à l’origine de la souffrance. Cette compréhension vous libérera en transformant les racines de la colère qui était en vous.

En savoir plus sur le Reiki

Information Reiki : les Chakras

Ce sont des tourbillons d’énergie, des centres, des roues par lesquels notre corps échange de l’énergie avec l’extérieur.

Les chakras sont constitués d’éléments subtils, invisibles à l’œil physique. Chaque enveloppe ou corps éthérique, astral et mental possèdent ses propres chakras, d’essence et de composition particulière à leur plan, pour assumer les fonctions vitales, sensitives et intellectuelles qui rentrent dans l’élaboration permanente de l’être vivant.

Les trois nœuds ou Granthis en sanscrit sont là pour séparer les mondes visibles et invisibles et faire que la vie intrinsèque et inhérente à chaque plan ne puisse pas venir interférer de façon soudaine dans un autre plan.

Le premier se situe au Chakra Muladhara ou Racine

Le deuxième au Chakra Anahata ou Chakra coronal

Le troisième au Chakra Ajna ou Chakra frontal

Ces barrières protectrices subtiles servent également à empêcher l’énergie ascendante, celle venue de la base du corps de monter avant d’avoir été sublimée.

Un équilibre parfait préside à tout le système et sauf accident, il n’y a pas de danger à redouter. La Nature fait bien les choses dans tous les domaines. Chacun des 7 Chakras majeurs sont en rapport avec un plan cosmique spécifique : trois rayons régissent la tête et la gorge et quatre rayons régissent le corps physique.

Les chakras contrôlent la structure et l’activité du corps physique, de l’énergie vitale ainsi que les différents états de conscience. Tous les chakras sont connectés les uns avec les autres et fonctionnent en interdépendance.

Le Reiki permet d’effectuer un équilibrage des chakras lorsque l’un d’entre eux est en dysharmonie, c’est-à-dire qu’il est trop faible ou trop fort par rapport aux autres. L’état idéal de stabilité est atteint quand tous vos Chakra sont complètement équilibrés.

 

Comme l’homme, les animaux possèdent sept chakras majeurs situés à peu près au même endroit que les chakras du corps humain.

Tout ce qui provoque un blocage ou une perturbation dans le flux d’énergie subtile d’un ou de plusieurs Chakras peut conduire à la maladie. Les Chakras, en se bloquant, affecte la circulation de l’énergie dans l’animal et la maladie est généralement perçus dans les corps subtils avant qu’elle se manifeste dans le corps physique comme chez les humains

Il peut devenir nécessaire d’ouvrir, purifier et harmoniser les chakras des animaux pour que votre animal vive en bonne harmonie avec son environnement et utilise ses bonnes énergies.

En savoir plus sur le Reiki

Qui je suis et mes motivations

Du plus loin qu’il m’en souvienne, je me suis toujours posé des questions.

En terminale, j’ai eu la chance d’avoir une professeur de philo passionnée de Freud, et qui a su nous transmettre cette passion. Évidemment, ma carrière fut toute choisie : je serai psychologue. J’obtins une licence de psycho-sociologie, mais le sort décida autrement de la suite de ma carrière, et j’entrai dans le département financier d’un établissement public.

Ma curiosité pour les sciences humaines ne s’était pourtant pas tarie, et mon intérêt pour l’introspection et l’amélioration de ma relation aux autres s’était encore accru. Dans le cadre de mon travail, j’eus l’occasion d’expérimenter des techniques de développement personnel comme l’analyse transactionnelle, la PNL et la gestalt.
Je commençais à comprendre comment je fonctionnais.

Puis une situation douloureuse m’amena sur le divan d’un psychanalyste. Jusque-là je m’étais toujours trouvée plutôt bien dans ma peau, et je pensais que je n’avais pas besoin d’une thérapie. Mais à cette occasion, je pris conscience qu’il y avait — notamment dans mes rapports avec les hommes — un problème profond. Je choisis un Lacanien que je consultai pendant trois ans, ce qui me permit de développer ma capacité d’analyse de mes propres comportements et de ceux d’autrui.

Ce n’est que beaucoup plus tard, à la suite d’un deuil, que j’entrais en contact avec les enseignements traditionnels hindouistes par l’intermédiaire d’Arnaud Desjardins, avant de rencontrer celui qui devait devenir mon instructeur de vie, Yvan Amar.

Cette découverte m’entraîna vers des méthodes de travail sur moi beaucoup moins traditionnellesSophrologieReikiFleurs de Bach, et Tarologie. J’ai longtemps pratiqué ces techniques sur moi avant d’en faire profiter mon entourage et de les transmettre ensuite dans le cadre d’une association.

Pendant toute cette période, j’avais à mes côtés un chien cocker exceptionnel avec lequel j’avais une relation très forte. Sa mort fut très douloureuse pour moi, mais malgré le vide qu’elle me laissait, j’ai toujours eu l’impression que le lien avec lui n’était pas rompu. D’ailleurs, c’est lui qui, lors d’un rêve, m’a amenée à me renseigner sur la Communication Intuitive avec les animaux, et m’a donné envie de me former à cette pratique.

Mais la vie ne m’a pas fait de cadeaux et j’ai été confrontée plusieurs fois à la perte d’êtres proches (humains et animaux) qui comptaient beaucoup pour moi. J’ai pu appréhender les difficultés qu’on rencontre dans ces moments délicats remplis d’émotions diverses. Mon parcours de vie m’a aidé à traverser ces épreuves douloureuses. Forte de ces expériences, j’ai envie de les partager avec ceux dont la vie est traversée par le chagrin et je me sens d’autant plus capable de les soutenir et de les accompagner que j’ai pu moi-même expérimenter comment tout cela peut être vécu différemment.

La vie est une alternance de rencontres et de séparations. L’évolution est à l’image de la métamorphose de la chenille en papillon : elle est faite de morts et de renaissances. En ce sens, les deuils et les séparations peuvent être vécus comme des occasions de renaître, d’accéder à davantage de sagesse. Ce regard sur la perte ne supprime pas la souffrance et les difficultés, mais il permet de s’ouvrir à d’autres perspectives.

Renseignements

 

Le Reiki et l’animal en fin de vie

L’énergie Reiki est aussi efficace pour soutenir un animal dans cette période de passage entre sa vie incarnée et l’autre non manifestée. On a le droit de penser qu’après la mort, c’est fini pour eux comme pour nous. Et nous pouvons aussi envisager la vie après la mort et l’aider dans cette transition vers une autre existence.

Le praticien Reiki va alors favoriser un environnement de paix et d’amour pour soutenir l’animal mais aussi son entourage humain.

Le Reiki diminue les effets secondaires des médicaments et l’inconfort provoqué par les procédures médicales.

Il aide l’animal à se libérer de l’attachement de ses maîtres (certains animaux résistent à la douleur sentant que leur humain n’est pas prêt à les laisser partir).

Il stimule le système immunitaire, favorise la détente et soulage les douleurs physiques.

 

Qu’est-ce que le Reiki ?