Accompagner le deuil d’un animal

En sophrologie, il existe un protocole pour aider au travail du deuil. J’avais déjà utilisé ce protocole avec des patients humains mais jamais pour des animaux avant de le tester avec une petite chienne. Je suis ressortie de cette expérience émerveillée.

 

L’histoire d’Habby

Habby est une petite chienne de 5 ans enjouée et pleine de vie mais qui vit régulièrement des périodes de tristesse mélancolique. Elle a été adoptée il y a 4 ans chez un vétérinaire où elle était en partance pour un refuge. Emmanuelle se trouvait dans son cabinet pour faire euthanasier son vieux chien Octave, qui a trouvé la force d’aller vers Habby comme pour lui indiquer que c’était elle, sa remplaçante.  Habby avait été trouvée errante dans la rue, elle n’était alors ni tatouée ni pucée et personne ne savait ce qu’elle avait vécu. Emmanuelle a fait confiance à Octave et elle a adopté Habby.

Lors d’un séminaire de formation d’Anna Evans, Emmanuelle a voulu communiquer avec Habby pour connaitre l’origine de sa mélancolie. Celle-ci a évoqué son lien avec un vieux monsieur chez qui elle vivait avant qu’on ne la ramasse dans la rue.

Elle m’a contactée pour voir si je pouvais l’aider à guérir de la perte de son propriétaire précédent. J’ai d’abord hésité car je n’avais jamais accompagné le deuil du côté de l’animal et je ne savais pas comment procéder. Devant l’insistance d’Emmanuelle, je finis par me laisser convaincre et j’acceptai d’essayer, sans garantie.

La séance

Je prends rendez-vous avec Habby à un moment où je suis sûre qu’elle est au calme. Je me mets en état Alpha (sophroliminal comme on dit en sophrologie) comme j’ai l’habitude de le faire pour la Communication Intuitive® et j’entre en contact avec Habby.

Je lui explique pourquoi je suis là et elle me montre une scène très émouvante du lien entre elle et un vieux monsieur, qui me confirme la force de ce lien.

Habby explique qu’elle est ravie que je vienne l’aider car le vieux monsieur est inquiet pour elle et qu’il ne veut pas s’éloigner d’elle.

Je lui explique alors ce que nous allons faire. Je lui demande d’abord de lui expliquer qu’elle habite dans une nouvelle  maison où elle est très heureuse avec des êtres humains qui l’aiment et d’autres animaux pour jouer avec elle. Il ne doit  plus s’inquiéter pour elle.

Puis je lui demande de visualiser les attaches qui subsistent encore entre lui et elle et de les couper avec ses dents. Habby a eu du mal mais elle a réussi.  Nous avons ensuite retiré de son poitrail sa partie des attaches et je lui ai transmis de l’énergie en Reiki à cet endroit pour aider la cicatrisation.

Puis, nous avons ensuite visualisé toutes les deux sa nouvelle vie auprès d’Emmanuelle, vers laquelle elle s’est empressée de retourner en bondissant. J’ai à peine eu le temps de la remercier de ce merveilleux moment rempli d’émotions que je venais de passer avec elle.

 Des nouvelles d’Habby

Dans les heures qui ont suivi ce contact, elle a été un peu « patraque », dixit Emmanuelle, mais depuis elle va bien et surtout elle n’a plus jamais les yeux dans le vague.

 

En savoir plus sur la sophrologie

 

Vous souhaitez aller plus loin ?

Cet article vous a plus ? Partagez-le.

Vous souhaitez partager votre expérience avec nous ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire en dessous.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.