Surmonter la mort de votre cheval

Comment dépasser la mort de votre cheval

La perte d’un animal de compagnie que l’on chérit est l’une des expériences les plus traumatisantes qu’on puisse connaître. Mais, pour un cavalier qui a établi avec son cheval une complicité réelle et un lien affectif durable, sa disparition relève de l’insupportable car c’est une douleur particulièrement intime. Pourquoi accepter la mort de son cheval est encore plus difficile que pour un autre animal ?

Comment dépasser la mort de votre cheval ?

Un cheval est un phénomène de beauté… personne ne se lasserai de le regarder quand il s’affiche dans sa splendeur.
Xenophon

LA RELATION HOMME/CHEVAL

Comment dépasser la mort de votre cheval ?L’histoire de l’homme est liée à celle du cheval depuis que l’homme l’a peint comme produit de sa chasse sur les murs de ses cavernes. Plus tard, à l’âge de bronze, les hommes commencèrent à utiliser la force équine et Kikuli, maître écuyer Hittite, parlera vers 1490 av. JC, dans le premier traité d’art équestre connu, de la nécessité de la progression dans le dressage des chevaux. En 424 av. JC, Simon d’Athènes mentionne la nécessité d’obtenir l’adhésion du cheval dans son utilisation en disant : « Dans ce qu’il fait malgré lui, le cheval ne met pas plus d’intelligence et de grâce qu’un danseur qu’on fustigerait et piquerait de l’aiguillon. » 
On commence à prendre conscience de la relation qui existe entre l’homme et le cheval, il n’est pas une simple mécanique exécutrice, mais un être gouverné par des émotions et des sentiments. Seulement cette relation n’est pas évidente et quand elle parvient à être construite, elle n’est pas nécessairement saine et paisible. Mais quand le cheval et l’humain rentrent réellement en communication avec respect, une relation riche peut s’installer. Et la qualité de la relation homme-cheval est une préoccupation de plus en plus présente chez les cavaliers. Les facettes de cette relation sont très nombreuses, ce qui la rend particulièrement complexe mais enrichissante pour le cavalier. Cela peut même devenir une véritable histoire d’amour.

Sylvia a eu l’impression de trouver son âme sœur en sa jument Shaganne. « Dès que nous nous sommes vues, ça a été le coup de foudre. Nous ne faisions qu’une. Nous étions comme connectées ».

C’est parce ces chevaux prennent tant d’importance dans la vie de leur cavalier que leur absence crée un vide immense et que le deuil est aussi douloureux.

« Le degré de souffrance ne dépend pas de la race ou la grosseur de l’animal, ni même de sa durée de vie, confirme la thérapeute Martine Golay Ramel. Certes, le lien s’approfondit dans le temps, mais la perte, elle, est liée à l’expérience personnelle. »

Pour Isabelle, le plus insupportable a été pendant un certain temps de voir d’autres propriétaires avec leurs chevaux. « Je leur en voulais d’avoir la chance que leur cheval soit encore là. Pourquoi le méritaient-ils plus que Gary et moi ? »

A QUI PUIS-JE EN PARLER ?

Au cours des nombreuses années passées avec votre cheval, il est devenu un membre à part entière de votre vie. Il était source de réconfort, de compagnie, d’amour inconditionnel, de joie et d’amusement. Aussi ne soyez pas surpris d’être dévasté par la perte d’une telle relation.

Comment dépasser la mort de votre cheval ?

Les larmes viennent du cœur et pas du cerveau.         Leonardo da Vinci

Perdre son cheval, c’est une douleur particulièrement intime, justement parce qu’on a souvent du mal à la verbaliser, par peur de ne pas être pris au sérieux.

« Les personnes qui perdent un animal ont tendance à minimiser ou à taire leur tristesse car elles ont peur du ridicule », atteste la psychologue Maïté Tranzer.

Pour que la cicatrisation de cette blessure se fasse correctement, il est nécessaire d’extérioriser, de se confier, de partager avec autrui ce qu’on ressent. Mais parfois, l’incompréhension de nos proches face à la peine que nous éprouvons nous enferme dans un silence contrait. À la mort d’un animal, les gens se montrent compréhensifs pendant deux ou trois jours.  Après les choses changent.

Pour Manu, le pire était la question systématique : « Et ça vit combien de temps un cheval ? » Comme si sa durée de vie le définissait. « Les gens ne comprennent pas que lorsqu’il est décédé, c’était comme si on m’avait coupé les jambes ».

L’immense chagrin ressenti lors de la perte de son cheval est normal et naturel. Ne laissez personne vous dire que c’est fou, dingue ou trop sentimental d’avoir du chagrin !

Les gens qui ne comprennent pas les liens entre un cheval et son cavalier ne comprendront pas votre chagrin. Pourtant, l’important est ce que vous ressentez. Ne laissez pas les autres vous dicter vos sentiments. Ils sont justes et peuvent être extrêmement douloureux. Mais souvenez-vous que vous n’êtes pas seuls : des centaines de propriétaires d’animaux ont déjà été en proie à de tels sentiments.

Si vous n’avez pas de famille ou d’amis à qui vous confier, ou si vous avez besoin de plus d’aide, n’hésitez pas à contacter une structure spécialisée pour participer à un groupe de parole.

Structure d’accompagnement deuil animal 

Groupes de parole autour de la mort et du deuil de l’animal 

Professionnel du soutien deuil animal 

L’APRES

Que faire du corps de mon cheval ?

Si vous rêvez de garder la dépouille de votre merveilleux cheval près de vous dans votre parc, renoncez de suite. À moins d’être un cavalier prestigieux comme Pierre Durand qui avait pu, par dérogation, faire enterrer Jappeloup dans sa propriété, vous n’avez pas le droit. En France, il est formellement interdit d’inhumer tout animal de plus de 40 kg en raison du risque de pollution des nappes phréatiques.

Il vous reste trois possibilités et votre choix va être guidé principalement par une question de législation et ensuite de croyances et de moyens financiers.

Comment dépasser la mort de votre cheval ?

Tous les animaux, sauf l’homme, savent que l’activité principale de la vie est d’en profiter.        Samuel Butler

 L’équarrissage

Beaucoup pensent que c’est une incinération de type industrielle. C’est plus facile ou moins douloureux de ne pas savoir ou de croire que l’équarrissage c’est propre et c’est respectueux de l’animal mais il ne s’agit pas de cela. En fait il s’agit de tout le processus de traitement des cadavres d’animaux. Les différentes parties du corps sont triées et transformées en farines et graisses pour l’industrie et le reste est incinéré.

Votre vétérinaire vous indiquera le service d’équarrissage à contacter en fonction de votre domicile. Pensez à les prévenir rapidement afin de ne pas avoir à garder chez vous le corps trop longtemps. Le cheval doit obligatoirement avoir été identifié pour que l’équarrisseur procède au retrait de son corps.

Sachez que depuis quelques années, l’équarrissage est payant et qu’il vous coutera entre 60 et 600 euros selon la taille de votre cheval sans compter les frais de transport.

L’incinération

La dépouille est incinérée dans son intégralité, en commun avec les corps d’autres animaux familiers, la restitution des cendres est donc impossible.

Si vous souhaitez procéder à l’incinération du corps de votre cheval, contactez votre vétérinaire qui vous indiquera la procédure à suivre.

Cette option est nettement plus onéreuse que l’équarrissage. Il faut compter entre 500 et 1000 euros selon la taille de votre cheval.

Le cimetière animalier

En France, il n’existe actuellement qu’un cimetière animalier autorisé à inhumer des animaux de plus de 50 kg. L’animal peut être placé directement en terre, Il doit être recouvert de chaux vive.

C’est le cimetière animalier de l’Oise à Saint-Leu d’Esserent.

Là encore, le cout est assez significatif puisque, hors frais de transport, il faut compter environ 1900 € pour l’enterrement d’un cheval de 500 kg et 650 € pour un poney. Il faut également prévoir une concession de 10 ans renouvelable pour 250 euros par an.

Il reste la solution moins onéreuse de la sépulture numérique dans des cimetières virtuels mais elle ne dispense pas du cout de traitement du corps.

Il s’agit de sites qui permettent aux propriétaires de rendre hommage à leur animal disparu. Ces plateformes sont très souvent gratuites. L’offre est vaste mais il convient de comparer les différents services disponibles.

Comment dépasser la mort de votre cheval ?

Tu es tellement de choses pour moi.

Toi et moi ce n’est pas à la vie à la mort, mais à la vie et au-delà encore.

REPOSE EN PAIX MON CHAMPION

BIBLIOGRAPHIE

Frantz Cappé, Mon chat, mon chien va partir

Marina von allmen, Quand l’animal s’en va

Anna Evans, La mort de l’animal

Lire aussi sur le même sujet

Comment dépasser la mort de votre animal de compagnie

Comment affronter l’euthanasie de votre animal de compagnie

Comment faire le deuil de votre animal de compagnie

Comment dépasser la mort de votre chien

Comment dépasser la mort de votre chat

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.