Archives mensuelles : août 2017

FLEURS DE BACH PINE : La fleur de la culpabilité

C’est ma faute… je n’ai pas vu qu’il était si mal, je n’étais pas là pour l’accompagner quand il est mort, il a dû croire que je l’avais abandonné…

Voici toutes les phrases qui passent dans votre tête après la mort de votre animal et qui alimente ce sentiment qui peut vous empoisonner pour le reste de votre : la culpabilité.

 

Le Pin Sylvestre aidera à transformer la culpabilité en responsabilité et accepter ce qui s’est passé de façon réaliste sans porter de jugement négatif.

 

Le docteur Bach a écrit au sujet du Pin Sylvestre : « …Toute condamnation de nous-même ou des autres est une condamnation de la création universelle de l’amour, elle nous restreint et limite notre pouvoir d’insuffler l’Amour Universel aux autres… »

 

En savoir plus sur les fleurs de Bach

Les normes de l’OIE pour le bien-être animal

Depuis 1924, c’est l’OIE (Organisation mondiale de la santé animale) qui est chargée d’élaborer les normes intergouvernementales dans le domaine de la santé animale.

 

Définition de l’OIE du bien-être animal

Aux termes du Code terrestre de l’OIE, le bien-être animal « désigne la manière dont un animal évolue dans les conditions qui l’entourent ». Les principes directeurs de l’OIE en matière de bien-être animal se réfèrent également aux « cinq libertés fondamentales » universellement reconnues, énoncées en 1965 pour décrire les droits des animaux placés sous la responsabilité humaine.

Ce concept fait ressortir les besoins fondamentaux suivants, indispensables pour le bien-être d’un animal :

Absence de faim, de soif et de malnutrition ;

Absence de peur et de détresse ;

Absence de stress physique et thermique ;

Absence de douleur, de lésions et de maladie ;

Possibilité pour l’animal d’exprimer les comportements normaux de son espèce.

Bienvenue dans SOS Bulle d’Amour

Le Chakra Racine ou Mulhadara

L’acceptation de la vie ici-bas, de l’existence physique et de la disposition à agir en harmonie avec la force de la terre et la volonté d’en apprendre les lois sont les dons d’un premier Chakra ouvert. Il nous donne la stabilité de la terre pour y fonder notre existence. Faire sa vie, parvenir à une sécurité matérielle et assurer la « survie de l’espèce » font partie de l’activité du premier Chakra.

Son mot-clé est « JE SUIS »

Lorsque le Chakra Racine est en harmonie, vous ressentez un lien profond et personnel avec la terre et ses créatures, une force vitale illimitée, une stabilité en vous-même et dans votre vie et une énorme force intérieure. Votre vie est marquée par une confiance primordiale sans faille. Vous ressentez la terre comme le lieu à partir duquel vous pouvez vous procurer tout ce dont vous avez besoin.

Par contre, si ce premier Chakra connaît un développement unilatéral ou un mauvais fonctionnement, toute votre pensée et vos actions sont focalisées sur la possession et la sécurité matérielle ou autour des plaisirs et des excitations des sens. Vous souhaitez vous approprier tout ce que vous désirez sans penser aux conséquences que cela peut engendrer. Vous avez sans doute des difficultés à donner et recevoir.

Vous avez tendance à prendre toutes les mesures pour vous sécuriser et vous protéger. Sur le plan physique, ce manque de lâcher-prise se manifeste souvent sous la forme d’une constipation ou d’un surpoids.

La colère et la violence sont des mécanismes de défense liés à un manque de confiance primordiale et ce manque cache toujours l’angoisse de perte. La terre est pour vous un lieu qu’il faut dominer et exploiter pour garantir la survie de l’humanité.

 

L’exploitation excessive menaçant aujourd’hui les forces de la terre et la destruction de son équilibre naturel ne seraient-ils pas les symptômes d’un dérèglement de ce premier Chakra chez la plupart des gens dans notre société ?

 

Tant que notre société n’aura pas compris qu’il faut accepter les problèmes de la « vie terrestre » auxquels nous sommes tous confrontés, comme étape de l’évolution holistique, les gens qui habitent cette terre resteront confrontés à des problèmes éminemment matériels.

En savoir plus sur le Reiki

Qu’est ce que le deuil ?

Bien qu’il sous-entende en français de nombreux sens, on peut résumer le deuil comme l’ensemble des réactions physiques, psychologiques, affectives et comportementales consécutives à toute perte significative, qu’il s’agisse d’une personne, mais aussi d’un idéal, d’un animal, d’un objet ou autre.

C’est Freud qui introduit la notion de deuil et crée dans un article « Deuil et mélancolie » paru en 1917 l’expression « travail de deuil ». Il fut également le premier à s’intéresser à la structure du deuil. Ensuite, de nombreuses théories virent le jour pour arriver à la classification en 5 étapes du deuil par Elizabeth kübler-Ross, construisant progressivement le cadre de l’accompagnement du deuil.

Étymologiquement, « deuil » vient du latin « dolere » qui veut dire souffrir, signifiant que le deuil se vit dans la souffrance. L’absence d’affliction témoigne d’ailleurs d’une réaction susceptible de complications, voire de pathologies du deuil.

Le deuil est un phénomène normal et universel, auquel sont confrontés un jour ou l’autre la plupart des gens, souvent même à plusieurs reprises. Il serait pourtant l’un des événements de vie le plus stressant, selon l’échelle élaborée par Holmes et Rahe en 1967.

Cependant les conséquences du deuil varient beaucoup d’une personne à l’autre : elles dépendent notamment des conditions du décès, mais surtout de la nature des liens affectifs avec l’être disparu. Doivent également être prises en compte les conséquences psycho-sociales de la perte (altération du support affectif, matériel, financier, relationnel…).

Bien que douloureuse et prolongée, cette expérience s’inscrit habituellement dans un processus psychologique normal. Il est toutefois des deuils pathologiques ou compliqués qui sont source de souffrance en raison d’une perturbation du processus de deuil.

SOS Bulle d’Amour et le deuil

Groupe de parole autour du deuil de votre animal du 21 septembre 2017

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

 

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 21 septembre 2017 de 18H à 19H

Sur le thème du deuil, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • Le travail de deuil: qu’est-ce que c’est ? comment s’y retrouver dans  les étapes du deuil
  • La difficulté du deuil: « je ne peux parler de mon animal mort à personne autour de moi /  des mois après, je ne peux pas parler de mon animal mort sans pleurer / je ne pensais pas que j’aurais autant de chagrin / comment affronter l’incompréhension de mon entourage qui ne comprend pas qu’on puisse avoir du chagrin pour un animal…
  • Culpabilité/responsabilité: « je ne me suis pas assez occupé de lui pendant sa maladie / je l’ai laissé en pension chez quelqu’un, il s’est senti abandonné et il est mort / je n’ai pas pu lui dire au-revoir pour x raison, /  je ne me rendais pas compte qu’il était si malade / J’ai dû faire euthanasier mon animal et je le regrette maintenant /  je n’ai pas pu rester auprès de lui et je me sens coupable ».
  • Reprendre un animal: « combien de temps après la mort du précédent ; je n’ai pas envie car j’ai peur d’oublier l’autre ; j’aurais l’impression de trahir celui qui est parti ; je ne veux plus souffrir »

 

ANIMATION

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Renseignements

Inscription

Chiens : symptômes à prendre au sérieux

On me demande bien souvent de communiquer avec des animaux qui présentent des symptômes parfois sérieux.

Certes les animaux sont souvent capables de nous indiquer l’endroit où ils ont mal. Ils sont même parfois capables de donner la cause de leur mal et de nous dire ce qu’il faut faire et ce qui pourrait les aider mais pas toujours.

Et puis je pense que c’est toujours un peu délicat d’arriver chez un vétérinaire qui n’a jamais entendu parler de la communication animale ou qui est plus que sceptique face à cela et de lui dire « quelqu’un a parlé avec mon animal et il a dit qu’il avait une pancréatite, par exemple ». Nous ne sommes pas là pour remplacer les vétérinaires qui ont la compétence nécessaire pour la guérison de nos animaux. Nous pouvons les aider éventuellement à poser un diagnostic mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour la relation avec eux de chercher à imposer notre point de vue.

 

Voici donc quelques signes inquiétants qui devraient vous inciter à consulter un vétérinaire afin d’éviter que les choses deviennent plus graves pour votre chien :

 

Vomissements et/ou diarrhées récurrents,

Aspect anormal des selles (traces de sang, couleur anormale, odeur particulièrement nauséabonde…),

Difficultés à uriner et/ou présence de sang dans les urines,

Toux sévère ou persistante, difficultés à respirer normalement, essoufflement non consécutif à un effort, …

Grosseurs palpables sous la peau,

Blessures ou plaies,

Écoulements anormaux au niveau des yeux, du nez, des oreilles, de la vulve…

 

Bienvenue dans SOS Bulle d’Amour

Verte et les oiseaux de Pinar Selek

 

Conte initiatique d’une humanité dévoilée, Pınar Selek nous entraîne dans un ciel de sororité, de fraternité où l’échange, le dépassement de soi, l’engagement, la solidarité, le courage, l’amour, l’amitié sont les seules réponses à apporter pour que la vie soit plus forte que la médiocrité.

 

Verte et sa grand-mère parlent le langage des oiseaux… Si c’est un miracle pour les humains, c’est un désastre pour les volatiles?! Les humains qui prennent déjà tant de place vont-ils par ce nouveau pouvoir étendre encore leur empire?? Pour les oiseaux c’est le branle-bas de combat…

 

EXTRAIT

La vieille femme embrassa les ailes du pigeon qui les déploya… et s’envola… il semblait très heureux… nous dit qu’elle ne ressemblait pas aux autres humains, qu’on pouvait lui faire confiance… » Rareté s’il en est.
Mamie Terre, ainsi qu’ils l’appelaient, avait une petite-fille :
« … Elle avait de très beaux yeux. Verts. Nous avons décidé de l’appeler Verte… »
« … En un éclair, tous les cieux du monde surent que deux humaines avaient appris la langue des oiseaux… Mais les oiseaux qui ne les connaissaient pas, étaient très préoccupés, savants et expérimentés affirmaient
«…qu’il ne fallait pas leur livrer de secret… »
Aussi, afin de ne pas les effrayer, Mamie Terre et Verte s’engagèrent à ne jamais révéler qu’elles savaient parler la langue des oiseaux. Mais pourront-elles tenir leur promesse ?

Ce qu’en dit Mamie Eyan, chroniqueuse de Kedistan, le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

C’est aussi à celles et ceux qui désirent un monde meilleur, de faire leur possible pour le construire. Le fait d’élever nos enfants, nos petits-enfants, former les nouvelles générations en leur donnant les repères et les “valeurs” qui nous sont chers, fait partie de notre existence. Si on doit parler de “continuité”, il n’est donc pas question singulièrement de “procréation”,  de “perdurer l’espèce” ou que sais-je encore, mais bien de “transmission”.

Bienvenue dans SOS Bulle d’Amour

Jouer à la balle avec son chien

Savez-vous… pourquoi les chiens ne voient pas le rouge ?

Morphologiquement parlant, la vue d’un chien est assez similaire à celle de l’humain.

L’oeil humain distingue facilement les trois couleurs primaires : le rouge, le vert et le bleu (grâce aux cellules nerveuses de la rétine). Le chien lui, possède des cellules nerveuses qui lui permettent de distinguer les différentes nuances de couleurs froides. Mais, les couleurs à nuances chaudes lui sont inconnues.

 

 

Évitez les objets de couleur rouge pour jouer avec votre chien. Il aura du mal à distinguer cette couleur. Si vous lui lancez la balle dans de l’herbe verte, il ne la trouvera probablement pas ou difficilement. Achetez plutôt une balle de couleur froide, comme le bleu ou le jaune.

Bienvenue dans SOS Bulle d’Amour

 

 

Atelier Anna Evans et Inès Kaiser : l’ici et Maintenant avec les chevaux

Un atelier avec:

Anna Evans – Communication Intuitive®

&

Inès Kaiser – L‘Approche Grace

Basé sur le livre « Marcher dans les pas du cheval » de Anna Evans et Inès Kaiser

Mercredi 30 et jeudi 31 août 2017 à Oberdonven, Luxembourg

 

 

Dans le cadre de cet atelier nous invitons des personnes à faire l’expérience d’une communauté authentique et à pratiquer l’ancrage, le centrage, et la présence, pour faire grandir la conscience du moment présent. Notre but est d’entrer dans le « Ici et Maintenant » avec les chevaux. Les rencontres avec les chevaux ont guidées et se déroulent en silence.

 

Agissant dans une dimension de partenariat, à travers laquelle le vécu des chevaux lors de ces rencontres a autant d’importance à nos yeux que celui des êtres humains, nous utiliserons la Communication Intuitive® pour vous transmettre les émotions et perceptions que les chevaux peuvent avoir envie de partager; et ainsi vous donner accès à ce qui se passe pour eux quand ils vous rencontrent.

Nous cherchons à réunir les conditions d’une vraie rencontre entre humains et chevaux, dans le respect mutuel et sans autre contrainte qu’une limite de temps pour chaque session.

 

Renseignements et inscription 

Groupe de parole autour de l’euthanasie de votre animal 14 septembre 2017

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

 

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 14 Septembre 2017 de 18H à 19H

Sur le thème de l’euthanasie, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • La prise de décision: les critères ; est-ce qu’on peut refuser et le laisser partir naturellement s’il ne souffre pas…
  • Les indications d’euthanasie: problèmes comportementaux ; agressivité
  • Les à-priori: « je n’ose pas demander au vétérinaire de l’euthanasier car j’ai peur qu’il pense que je veux m’en débarrasser ; je ne veux pas faire euthanasier mon animal quoi qu’il arrive, car je préfère qu’il meure de sa belle mort »…
  • Rester près de son animal lors de l’euthanasie: la culpabilité de ne pas pouvoir rester ; la peur d’y assister…

 

ANIMATION

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Renseignements

Inscription