Archives mensuelles : novembre 2018

euthanasie de votre animal besoin d'en parler

Euthanasie de votre animal : besoin d’en parler

Euthanasie de votre animal. Vous êtes confrontés à cette situation difficile. Vous avez besoin d’en parler. Venez partager votre expérience dans ce groupe de parole gratuit proposé par la Fondation Anna Evans. Voici comment.

Logo de la fondation Anna Evans organisatrice des groupes de parole autour de la mort de votre animal

Fondation Anna Evans pour le bien être animal

Euthanasie de votre animal  : groupe de parole du 13 décembre 2018

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 13 DÉCEMBRE 2018 de 18H à 19H

Sur le thème de l’euthanasie, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • La prise de décision : les critères ; est-ce qu’on peut refuser et le laisser partir naturellement s’il ne souffre pas…
  • Les indications d’euthanasie : problèmes comportementaux ; agressivité
  • Les à-priori : « je n’ose pas demander au vétérinaire de l’euthanasier car j’ai peur qu’il pense que je veux m’en débarrasser ; je ne veux pas faire euthanasier mon animal quoi qu’il arrive, car je préfère qu’il meure de sa belle mort »…
  • Rester près de son animal lors de l’euthanasie : la culpabilité de ne pas pouvoir rester ; la peur d’y assister…
Mort de votre animal Euthanasie de votre animal Deuil de votre animal Trois situations difficiles

           Mort de votre animal                  Euthanasie de votre animal                     Deuil de votre animal

Euthanasie de votre animal  : Animation du groupe de parole 

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Calendrier des groupes de parole

Inscrivez-vous vite !

surmonter la mort de votre chien

Surmonter la mort de votre chien : comment ?

Tous ceux qui ont partagé une partie de leur vie avec un chien connaissent bien cette relation unique fondée sur la loyauté inconditionnelle. Incontestablement, il existe une alchimie mystérieuse entre le chien et son maître. Le chien est un vrai compagnon de vie, parfois le seul, celui qui écoute les malheurs, avec qui on partage tout son temps, ses joies, ses doutes, ses combats. Mais quand on a eu la chance de connaître cette belle amitié, la perte est souvent vécue comme un moment très douloureux, à l’instar de la perte d’un être cher.

surmonter la mort de votre chien

Les chiens ne sont pas toute notre vie, mais ils rendent notre vie complète.   Roger Caras

Surmonter la mort de votre chien  : la relation homme-chien

surmonter la mort de votre chienUne histoire d’amour ?  Le chien fut probablement le premier compagnon de l’homme, le premier à partager sa vie, ses déplacements, sa maison, ou sa nourriture.

Il a d’abord été élevé et choisi à des fins strictement utilitaires. Les différentes races se sont ainsi formées en fonction des services que l’on attendait.

De nos jours, la plupart des chiens sont élevés pour l’agrément.  Le chien rétablit l’équilibre entre le langage du corps et celui de l’intellect. Il ne comprend pas les mots mais il sait tout de nous.  Les chiens perçoivent nos intentions et nos sentiments non exprimés  Complice silencieux, témoin discret des joies et des peines , il accepte les changements d’humeur de celui qu’il considère comme le  chef de meute. Pour lui, il supporte l’univers du béton, l’asphalte et les néons des villes. Il supporte la terrible chaîne des cours de ferme et le trop petit enclos du jardin de banlieue.

C’est le chaînon qui nous relie à la terre, à la nature, il nous rappelle à notre animalité grâce à ses exigences : exercice physique, alimentation, instincts, rythme de vie. Pour lui, le jogger occasionnel se lèvera plus tôt le dimanche matin car « il faut bien faire courir le chien ». Avec lui, la famille découvrira la forêt en lui donnant l’occasion de s’ébattre en liberté… Et certain qui affirme ne pas être capable de faire une omelette ne laissera à personne le soin de préparer la pâtée de son compagnon.

On est persuadé que notre chien vivra éternellement à nos côtés, ou qu’il vivra aussi vieux que nous. Mais un jour, la réalité nous rattrape et notre ami nous quitte, laissant un grand vide dans notre cœur.

Surmonter la mort de votre chien  : comment faire ?

Il n’y a pas de recette magique mais il existe quelques solutions pour réussir à avancer et entamer son deuil avec plus de sérénité.

surmonter la mort de mon chienUne des premières choses à faire est de ne pas nier la réalité : votre chien n’est plus là mais il reste des traces de lui dans la maison. Il est tout à fait humain et normal de laisser sortir son chagrin. Mais il vaut mieux ne pas le provoquer. Les premiers jours sont les plus difficiles à traverser.

En premier lieu, il faut débarrasser les espaces qui lui étaient consacré. Vous allez avoir suffisamment d’occasions de penser qu’il vous manque. Rangez dans un endroit où vous n’allez pas souvent son panier, sa couverture, ses jouets, ses gamelles. Ce n’est pas une trahison.

Pour honorer sa mémoire, vous pouvez garder un objet, un collier ou un jouet que vous rangerez à un endroit dédié à lui. Vous y mettrez aussi sa photo. Vous saurez qu’il est là et c’est tout ce qui compte pour faire le deuil et garder un souvenir matériel.

Surmonter la mort de votre chien : Vous faire aider

Nul n’est tenu de faire son deuil en quelques jours. Être triste et ne pas savoir comment réagir face à la mort d’un chien est naturel. Souvenez-vous que le temps guérit toutes les blessures. Et le travail de deuil nécessite forcément un peu de temps. Pensez aux bons moments passés avec lui, Racontez-les à vos proches pour retrouver le sourire. Entourez-vous de personnes qui aiment les animaux et comprennent cette détresse. Ignorez les réactions de ceux qui n’ont jamais souffert de la perte d’un chien. Car ils ont tendance à considérer votre peine comme exagérée.

Si personne dans votre entourage ne peut vous soutenir ou si vous sentez que vous avez besoin d’aide, N’hésitez pas à contacter une structure de soutien.  Souvenez-vous que votre chagrin est sincère et à ce titre mérite de l’écoute.

Structure d’accompagnement deuil animal 

Groupes de parole autour de la mort et du deuil de l’animal 

Professionnel du soutien deuil animal 

Surmonter la mort de votre chien  : vigilance et prévention

Malgré leur intelligence et leur instinct qui les fait fuir la plupart des dangers, de nombreux décès accidentels ont lieu chaque année. Ils sont souvent dus au manque de vigilance des maîtres. Il ne s’agit pas de craindre l’accident à tout moment et de surprotéger son chien. Ce n’est pas la peine de l’isoler ou le couver. Mais simplement de faire le maximum pour éviter ces dangers par  la prévention et le bon sens. Un ami à moi disait toujours : « Je n’ai pas peur qu’on vole mon chameau mais j’attache mon chameau ».

Surmonter la mort de votre chien : Empoisonnements et intoxications

Les causes d’empoisonnement volontaires chez le chien sont fréquentes. Malheureusement des personnes mal intentionnées peuvent disséminer des boulettes empoisonnées sur les chemins de promenade voire même dans votre jardin. Pour éviter que votre chien ne s’empare d’une boulette de viande empoisonnée, surveillez-le !

Les intoxications par des plantes toxiques sont également multiples dans nos domiciles et exigent notre vigilance et notre responsabilité. Parmi ces plantes nous retrouvons : Dieffenbachia, Philodendron, Liliacées, Laurier rose, Gui, Ficus, Oreille d’éléphant et Arbre de Jade. Les intoxications alimentaires sont aussi très courantes chez les chiens. Là aussi, seules notre responsabilité et la connaissance de la dangerosité de ces aliments peuvent éviter un décès accidentel chez le chien. Enfin, ne laissez pas à leur portée médicaments et produits ménagers.

Surmonter la mort de votre chien : Percussion par une voiture

C’est l’une des causes les plus fréquentes de décès accidentels chez les chiens. Les occasions sont nombreuses pour nos amis de prendre la poudre d’escampette : une chienne en chaleur dans les environs, courir après un chat, rejoindre un copain de l’autre côté de la route. C’est important pour un chien de se défouler et vous pouvez le promener sans laisse mais il doit être obéissant et obtempérer au rappel. Ne prenez pas de risque et préférez les endroits clôturés.

Surmonter la mort de votre chien : La noyade

Tous les chiens ne sont pas d’excellents nageurs. Quel que soit l’endroit (mer, rivière ou piscine),  ne le laissez pas se baigner sans surveillance, ne surestimez pas son endurance et si vous avez une piscine, assurez-vous d’avoir des clôtures ou des barrières autour afin de protéger votre chien et ceux du voisinage.

Surmonter la mort de votre chien : Chaleur ou froid

Ne laissez jamais un chien dans une voiture en pleine chaleur, même pour une course rapide et en ayant laissé les fenêtres entrouvertes. Si votre chien vit dehors toute l’année, attention aux périodes de grand froid. Les deux présentent un risque de déshydratation qui conduira votre compagnon chez le vétérinaire très rapidement.

Surmonter la mort de votre chien : Électrocution ou étouffement

L’électrocution est un accident très fréquent chez les chiots qui adore mordiller tout ce qui passe à portée de leur museau. Il est donc nécessaire de s’organiser pour cacher et isoler les fils électriques ainsi que les prises. Elles peuvent être source d’électrocution si le chiot lève la patte dessus.

Comment dépasser la mort de votre chien ?Les causes d’étouffement chez le chien sont nombreuses et les vétérinaires retrouvent souvent des objets inattendus dans la gorge des chiens. Ne laissez pas de petits objets à portée des chiots plus enclins à les mordiller et à les avaler que les adultes.

Choisissez des jouets et des os à mâcher en adéquation avec la taille de votre chien. Comme pour les humains, on peut avoir recours à la manœuvre d’Heimlich en cas d’étouffement.

 

Souvenez-vous cependant que la vie de nos animaux familiers est plus courte que la nôtre. Un chien selon sa taille peut vivre en moyenne 10 à 17 ans et un jour ou l’autre, c’est dans l’ordre des choses qu’il rejoigne le paradis des chiens.

Comment dépasser la mort de votre animal

Surmonter la mort de votre chat

BIBLIOGRAPHIE

Frantz Cappé, Mon chat, mon chien va partir

Marina von Allmen, Quand l’animal s’en va

Anna Evans, La mort de l’animal

 

 

mort de votre animal besoin de parler groupe de parole

Mort de votre animal : besoin d’en parler

Mort de votre animal. Vous êtes confrontés à cette situation difficile. Vous avez besoin d’en parler. Venez partager votre peine dans ce groupe de parole gratuit proposé par la Fondation Anna Evans. Voici comment.

Logo de la fondation Anna Evans organisatrice des groupes de parole autour de la mort de votre animal

Fondation Anna Evans pour le bien être animal

Mort de votre animal  : groupe de parole du 6 décembre 2018

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi  6 DECEMBRE 2018 de 18H à 19H 

Sur le thème de la mort, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • La mort de votre animal dans des circonstances dramatiques : j’ai trouvé mon chat mort égorgé au fond de mon jardin ; mon chien a été tué par une voiture sous mes yeux ; mon cheval est mort dans un incendie …
  • La mort d’un animal jeune qu’elles que soient les circonstances
  • Gérer la mort de l’animal dans l’environnement familial : comment l’annoncer ; l’absence pour les enfants, les autres animaux de la maison…
  • Les peurs devant la mort de son animal : je ne veux pas laisser sortir mon animal car j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose
  • Comment se préparer à la mort de l’animal : dans le cas d’un animal âgé même s’il n’est pas malade ; dans l’urgence quand on vient de découvrir qu’il est gravement malade
  • L’accompagnement d’un animal mourant : que faut-il faire ; comment gérer notre impuissance devant la souffrance de l’animal qui va mourir…
Mort de votre animal Euthanasie de votre animal Deuil de votre animal Trois situations difficiles

           Mort de votre animal                  Euthanasie de votre animal                     Deuil de votre animal

Mort de votre animal  : Animation du groupe de parole 

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Calendrier des groupes de parole

Inscrivez-vous vite !

mort animal parcours spirituel

Mort animale : parcours spirituel

Mort animal : parcours spirituel. Quelle influence pourrait bien avoir la mort de mon chien ou de mon chat sur mon parcours spirituel ? Cet article va vous permettre au moins de vous poser la question.

Mort animal, parcours spirituel : mon expérience

mort animal : parcours spirituel

Le parcours spirituel est, en quelque sorte, un processus d’apprentissage de la vie. En tout cas, le mien l’est toujours. J’ai eu la chance d’entrer en contact très jeune avec des guides qui ont été pour moi des instructeurs de vie. Je pense aussi très fort à ceux que la tradition hindouiste appelle des « Upagourous » qui m’ont valu des prises de conscience parfois douloureuse mais souvent efficaces. Je parle ici de certains membres de ma famille (notamment mes enfants), de mes collègues  sur mon lieu de travail et toutes les autres personnes qui m’ont agacée, mise en colère en appuyant sur des boutons sur lesquels je n’osais pas appuyer moi-même.

Mais ceux que je remercie particulièrement, ce sont tous les animaux qui ont traversé ma vie, chiens, chats, chevaux, chèvres et dont la fréquentation m’a indiqué la voie de l’Amour. Grâce à eux, je vis maintenant en équilibre dans une certaine harmonie. Au moins, j’ai le sentiment d’être moi, d’avoir trouvé ma place et de savoir où je vais.

Mort animal, parcours spirituel : partage avec Pénélope Smith

Maintenant, pour illustrer le sujet, je veux partager avec vous un texte poétique écrit par Pénélope Smith et publié dans son livre « les animaux ne meurent pas ».

mort animal : parcours spirituel

Tout est tellement beau, tellement vrai sur terre, si nous choisissons d’en voir l’abondance, l’harmonie et l’enchantement sans limites. A nous d’en faire cette réalité magnifique, ou quelque chose de différent.

Les bois, les champs, l’océan, les lacs, les rivières et les fleuves crient tous leur joie de pousser et de couler. Regarde la magie. Ressens la grâce. Regarde l’harmonie qui renouvelle la vie et restaure la grâce, même dans la mort, l’agonie et la maladie.

Ne t’accroche pas à des formes immuables. Regarde la gloire des formes qui se dissolvent et se dissipent. Cesse de combattre les molécules mouvantes avec tes ordres, tes chaînes, tes larmes et tes cris : non, ce n’est pas possible.

Coule avec l’esprit qui change d’aspect en permanence. Regarde comme les fleurs sauvages fleurissent, meurent et offrent leur semence à la terre. Rien ne meurt ni ne s’efface vraiment. Tout se dissout dans l’unité et s’écoule dans une nouvelle mer, une nouvelle averse, un nouveau souffle de vent.

Fais couler tes propres larmes avec la marée. Ressens comme tu changes. Regarde comme l’esprit rit, et tel un magicien aveugle, transforme la mort, la désagrégation et la destruction en renaissance, en nouvelle croissance et en une création débordante d’harmonie.

Ne lutte pas contre le vent, mais tisse tes motifs en unité avec les arcs-en-ciel et la neige fondante, en nourrissant les sens et la terre qui pulse, qui respire et qui vit.

Sois le créateur, le tisserand, le magicien et le sorcier que tu es, que tu as toujours été et seras éternellement, même quand toi aussi, tu te dissoudras dans la lumière d’une magie sans fin.

À LIRE EGALEMENT

Ce que nous enseigne la mort d’un animal de compagnie

Se préparer à la mort d’un animal

 

 

 

communication intuitive et adoption

Communication Intuitive et adoption

Communication Intuitive et adoption : De nombreuses personnes hésitent à choisir un animal à travers une adoption. Ils préfèrent la sécurité d’un élevage où l’on connaît les origines du futur compagnon . Certes, vouloir donner une seconde chance à un animal ne garantit pas le succès. Le retour au refuge et les larmes des enfants ne sont pas des perspectives agréables. Et pour l’animal, un échec peut être la blessure de trop qui rendra son retrait irréversible.

communication monde animal : fondation Anna Evans. Comprendre Aimer protéger

Communication Intuitive et adoption

La CI® permet de cheminer AVEC l’autre…  l’adoption est un acte social courageux qui mérite d’être valorisé. C’est simplement un processus délicat, qui réussit mieux s’il est soutenu.
Dans ce moment de grand bouleversement, une empathie active est nécessaire à toutes les étapes. Et la tâche des refuges est souvent bien lourde. Aider sans juger, soutenir, encourager, trouver la bonne combinaison…

De l’empathie à l’adoption : venez découvrir comment la communication intuitive peut aider dans le processus d’adoption. Inscrivez-vous à cet atelier à Neuchatel du 5 au 9 décembre en compagnie d’Anna Evans.

Communication Intuitive et adoption : Programme

communication intuitive et adoption

 

Initiation :la technique originelle – 5 et 6 décembre

Apprendre à communiquer par vous-même à votre rythme avec un animal, de manière ludique et structurée

Empathie – 7 décembre

Mettre en œuvre notre potentiel d’empathie en conscience pour permettre une vraie rencontre

Faciliter l’adoption – 8 et 9 décembre

Découvrir l’animal en difficulté et la manière de l’aborder pour l’aider vraiment

Communication Intuitive et adoption : Animation

communication intuitive et adoptionLa Dr Vétérinaire Anna Evans est riche d’une expérience de plus de 30 ans au service des animaux. Formatrice et praticienne depuis le début de sa carrière, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement de la relation homme animal. Ainsi, elle a développé une approche permettant de dépasser nos fonctionnements habituels dans ce domaine. Elle la partage dans le cadre d’ateliers ou conférences accessibles à tous .

D’ailleurs, son travail a fait l’objet de nombreux reportages et interviews radiophoniques et télévisés dont certains extraits sont disponibles sur son site.

Enfin, elle est l’auteur de plusieurs livres : « Communication Intuitive, rencontre avec le monde animal », « L’esprit des vaches », « L’homme ou l’animal, qui est le maître ? » (co-auteur avec Rémi Chauvin, Jacqueline Bousquet, etc., épuisé), et a créé en 2013 la Fondation Anna Evans pour la Vie Animale, destinée à promouvoir l’éducation du public vis-à-vis du bien-être animal.

Pour renseignements complémentaires et inscription

 

La communication intuitive

La Communication Intuitive ® de A à Z

La Communication Intuitive : Elle permet de se placer dans un état de perception proche de celui de la conscience habituelle de l’animal. Mais aussi d’échanger des informations lui au-delà du mental avec lequel nous sommes habitués à fonctionner. Venez la découvrir dans cet atelier à Nice.

communication monde animal : fondation Anna Evans. Comprendre Aimer protéger

La Communication Intuitive

 La Communication Intuitive® nous reconnecte avec notre capacité à vivre ces échanges en conscience et avec précision. Nous pouvons ainsi nous faire mieux comprendre de l’animal et gagner un temps précieux lors de l’éducation par exemple. Cet outil est utile également pour découvrir « de l’intérieur » nos animaux.

Voici quelques questions auxquelles la Communication Intuitive® peut permettre de répondre :

  •  Pourquoi mon animal a-t-il soudain changé de comportement ?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer sa vie ?
  • Comment savoir ce qu’il pense ?
  • Qu’est-ce que les animaux que je côtoie peuvent m’apprendre?

Cet outil, créé par Anna Evans en 1988, permet de revisiter nos liens avec le monde animal et la nature. il est accessible à tous (avec un peu de pratique). Il ouvre des possibilités inexplorées dans une grande variété de domaines : les activités ludiques, sportives, ou professionnelles avec les animaux. La CI est également au service de notre développement personnel, en nous donnant l’occasion de faire collaborer intuition et logique. Elle soutient la mise en œuvre de solutions concrètes face aux enjeux environnementaux actuels, et facilite une conduite éthique face à la majesté du vivant.

La Communication Intuitive avec le monde animale : Programme

La bientraitance animale : les oiseaux

Journée découverte avec les animaux de compagnie – 17 novembre

Initiation :la technique originelle – 18 et 19 novembre

Apprendre à communiquer par vous-même à votre rythme avec un animal, de manière ludique et structurée

Vérification – 20 novembre

Comment résoudre la question : « est-ce mon imagination ? » et faire la différence entre imagination et communication

L’éveil de la conscience – 21 novembre

Comprendre le rôle des étapes successives d’une CI. Aboutir à un changement de plan dans la vie de l’animal, du propriétaire, et de soi-même

Communiquer avec son propre animal – 22 et 23 novembre

Appliquer l’outil de la CI à la relation avec votre animal. Dépasser les émotions, projections, certitudes, attentes, etc. qui naissent inévitablement du lien quotidien

La mort de l’animal – 24 et 25 novembre

Séparation déchirante ou porte ouverte sur une croissance intérieure ? La CI nous donne des clés pour choisir,
notamment autour de l’euthanasie

La Communication Intuitive  : Animation

communication avec monde animal : Animation Anna EvansLa Dr Vétérinaire Anna Evans est riche d’une expérience de plus de 30 ans au service des animaux. Formatrice et praticienne depuis le début de sa carrière, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement de la relation homme animal, en s’appuyant sur une recherche interdisciplinaire des mécanismes profonds de la communication.

Elle a ainsi développé une approche permettant de dépasser nos fonctionnements habituels dans ce domaine, et la partage dans le cadre d’ateliers ou conférences accessibles à tous (à partir de 8 ans).

Son travail a fait l’objet de nombreux reportages et interviews radiophoniques et télévisés dont certains extraits sont disponibles sur son site.

Elle est l’auteur de plusieurs livres : « Communication Intuitive, rencontre avec le monde animal », « L’esprit des vaches », « L’homme ou l’animal, qui est le maître ? » (co-auteur avec Rémi Chauvin, Jacqueline Bousquet, etc., épuisé), et a créé en 2013 la Fondation Anna Evans pour la Vie Animale, destinée à promouvoir l’éducation du public vis-à-vis du bien-être animal.

Pour renseignements complémentaires et inscription

 

surmonter la mort de votre chat : comment

Surmonter la mort de votre chat : comment ?

Charismatiques, libres, confiants et tenaces, les chats sont, derrière les poissons, les animaux de compagnie préférés des Français. Lorsqu’ils s’en vont, faire le deuil de leur présence et de leur affection est un travail long, complexe et douloureux. Pour faire en sorte que les souvenirs heureux passés avec eux prennent la place du chagrin et de la peine, il ne faut pas négliger certaines étapes. C’est à ce prix qu’on pourra reprendre le cours de sa vie.

Surmonter le deuil de votre chat : comment

Dans l’antiquité, les chats étaient adulés comme des Dieux. Ils ne l’ont pas oublié. Terry Pratchett

Surmonter la mort de votre chat : un peu d’histoire

Le chat fascine depuis la nuit des temps. Eux et nous : 10 000 ans déjà !

La dernière enquête FACCO/TNS SOFRES conduite à l’automne 2014 confirme la progression du chat dans les foyers français. En deux ans, la population féline a augmenté de plus de 11% passant de 11,4 à 12,7 millions. Environ 28 % des foyers français possèdent au moins un chat (soit plus de 8 millions de foyers). Les possesseurs de chats sont 58 % à estimer que leur félin augmente leur bien-être et 19 % trouvent qu’ils se sentent moins seuls.

surmonter la mort de votre chat : comment

Le chat ronronne le présent, il est toujours dans aujourd’hui.
Paul Morand

Présence calme et silencieuse, déclencheur de joies simples, le chat apporte à l’homme apaisement et réconfort par ses ronronnements.  Au sein du foyer, le chat sait trouver rapidement sa place en développant des liens différents avec chaque membre de la famille.

Selon Véronique Aïache, auteur de L’art de la quiétude, « la compagnie d’un chat est d’une douceur exquise, un peu comme celle du sourire bienveillant de quelqu’un qui ne dirait jamais un mot plus haut que l’autre. Il faut dire que tout en lui invite à la quiétude : son aura olympienne, sa beauté reposante, ses jeux exécutés avec grâce, son pas silencieux. »

Il est donc parfaitement normal d’avoir une peine immense quand disparaît ce compagnon de vie. Sa mort est une charge émotionnelle importante et les réactions face à son décès ne sont pas anodines car il a pris une place toute particulière dans notre vie.

« Ma petite Choupinette m’a quitté récemment à 14 ans. Sa présence va me manquer, ses câlins et ses bisous aussi! Elle a été une compagne idéale en m’apportant un amour sans limite !»  témoigne Pascale.

Surmonter la mort de votre chat : à qui en parler

Si votre entourage aime les animaux, vous allez être soutenus dans l’épreuve que vous traversez. Ne dissimulez  pas vos sentiments, n’essayez pas de paraître fort et calme. Partager vos émotions avec des personnes qui comprennent est la meilleure manière d’y faire face. N’hésitez pas à exprimer combien votre chat comptait pour vous. Racontez à quel point il vous manque, à quelqu’un avec qui vous pouvez pleurer et montrer votre chagrin.

Par contre, si vous n’avez personne à qui vous confier. Ou si vous sentez que vous avez besoin d’aide, demandez à votre vétérinaire de vous recommander une structure de soutien.  Souvenez-vous que votre chagrin est sincère et à ce titre mérite de l’écoute.

Structure d’accompagnement deuil animal 

Groupes de parole autour de la mort et du deuil de l’animal 

Professionnel du soutien deuil animalier

Surmonter la mort de votre chat : ne pas alimenter la souffrance

surmonter la mort de votre chat : commentDans les semaines et les mois qui suivent la perte d’un chat, les actes du quotidien nous ramènent souvent, malgré nous, à cette peine qui nous submerge. On veut retrouver dans le monde cet être qu’on a perdu, on veut le voir ; alors on met des photos partout dans la maison. Et puis, on a besoin de l’entendre ; donc on réagit au moindre bruit dans la maison. Aussi, on aurait besoin de le toucher ; et bien sûr on a parfois l’impression qu’il nous a frôlés. Enfin on a besoin de le sentir et on sent tous les objets qu’il a marqués de son odeur.

C’est normal. Toutes ces choses qui font qu’on a envie de parler encore et encore de cet être, et que de lui : C’est normal. Oui, dans les premiers jours mais au bout d’un certain temps, il vaut mieux essayer de ne pas alimenter outre mesure ce manque.

Laurence dont le chat Moki est mort récemment me confie : « j’ai gardé une housse de coussin sur laquelle il était, pour l’instant je ne veux pas la laver, je la garde et la respire de temps à autre. Ça me fait du bien, c’est un dernier lien avec lui. Je verrai… sans doute un jour je la mettrai dans la machine à laver… ou pas ! »

Car ce panier qui est resté au même endroit, cette gamelle que l’on n’a pas jetée nous empêchent d’entamer le travail de deuil. Ranger ses affaires, ce n’est le rayer de notre vie, le trahir. Reprendre le cours de la vie et avancer est la meilleure méthode pour garder de lui un souvenir heureux et moins difficile.

Surmonter la mort de votre chat : éviter la culpabilité

La culpabilité peut surgir si vous vous sentez responsable de la mort de votre animal. « Si seulement j’avais été plus attentive aux symptômes de Moki ! Je m’en veux de n’avoir pas été plus vigilante.» me dit encore Laurence.

C’est souvent inutile et non fondé de s’accabler de culpabilité au sujet de la maladie qui a touché votre animal. Ce qui est fait, est fait. Et cela ajoute à la difficulté de dissiper votre chagrin. Pour anticiper cette culpabilité, voici quels sont les signes précurseurs de maladie pour les chats quel que soit leur âge :

Surmonter la mort de votre chat : alerte au changement d’appétit

Votre chat mange moins que d’habitude. Cela peut être dû au fait qu’il chasse à l’extérieur ou aux conditions météorologiques chaudes qui affectent son appétit. Cependant, cela peut aussi parfois cacher des problèmes de santé, en particulier pour les chats seniors.

Surmonter la mort de votre chat : des nausées et vomissements

Il peut être normal pour un chat de vomir des boules de poils ou de l’herbe.  Par contre, consultez votre vétérinaire s’il vomit de la nourriture ou du sang de manière régulière. Soyez vigilants également en cas de difficultés à avaler, haut le cœur ou qu’il a tendance à s’étouffer. Cela peut être des signes de maladie (problèmes intestinaux ou atteintes des reins et du foie). Si ces symptômes s’accompagnent de léthargie, de diarrhée ou de perte d’appétit il y a obligatoirement des problèmes sous-jacents.

Surmonter la mort de votre chat : problèmes d’élimination

Une maladie des voies urinaires peut être très dangereuse, il est important de traiter dès l’apparition des premiers signes.

Si vous notez des symptômes qui suggèrent une infection ou un trouble urinaire (diarrhée, sang dans les selles ou l’urine), emmenez votre chat faire un bilan rapidement. Surtout si cela s’accompagne de léthargie, perte d’appétit et de poids. C’est également le cas quand votre chat entre et sort de sa litière fréquemment. Ou bien que vous le voyiez s’accroupir sans uriner ou uriner en petite quantité en miaulant. Il se peut qu’il ait une infection urinaire.

Surmonter la mort de votre chat : prise de poids excessive

Vous devez pouvoir sentir les côtes de votre chat lorsque vous le caressez ou lorsque vous le portez. Si ce n’est pas le cas, il se peut qu’il soit en surpoids. Une prise de poids rapide doit vous alerter car l’obésité peut provoquer un diabète, des problèmes de mobilité ou d’autres maladies.

Surmonter la mort de votre chat : surveillez son pelage

Le pelage est un bon indicateur de santé pour votre chat. Sa peau doit être lisse et rose ou noire. Son pelage doit être doux et brillant. Des croûtes de grattage, un toilettage excessif, la perte des poils indiquent que votre chat présente une maladie de la peau. Pensez à le protéger efficacement des puces. Surveillez également ses oreilles qui ne doivent présenter ni rougeurs, ni sécrétions brunâtres.

Surmonter la mort de votre chat : vigilance bouche, yeux et nez

surmonter la mort de votre chat : commentRougeur à l’intérieur de la bouche, gencives enflées ou mauvaise haleine sont des signes possibles de maladie buccale. Ces symptômes sont très douloureux et votre chat peut perde l’appétit et perdre du poids.

Éternuer, avoir le nez qui coule, les yeux rouges peut indiquer un problème dentaire ou une maladie du système respiratoire. Des sécrétions persistantes, un saignement de nez, un clignement excessif des yeux ou des rougeurs autour des yeux peuvent indiquer une pathologie sous-jacente.

Les chats ne respirent pas la gueule ouverte. En cas d’halètement, suffocation   toux, respiration sifflante, il faut traiter en urgence. Cela peut être le signe d’un grave problème au niveau du système respiratoire.

Si la troisième paupière de votre chat reste fermée sur l’œil, il se peut que quelque chose y soit coincé. Ça peut également être un signe d’infection ou d’un mauvais état général.

Surmonter la mort de votre chat : sa mobilité

Quand le chat boite, il est peut-être blessé ou souffre de douleurs articulaires.

S’il met du temps à se lever ou à se coucher, s’il ne peut pas sauter aussi haut qu’avant ou s’il a des difficultés à monter et à descendre les escaliers, il peut souffrir d’un problème osseux ou articulaire qui mérite une intervention vétérinaire pour soulager la douleur.

BIBLIOGRAPHIE

Frantz Cappé, Mon chat, mon chien va partir

Marina von Allmen, Quand l’animal s’en va

Anna Evans, La mort de l’animal

LIRE EGALEMENT

Comment dépasser la mort de votre animal