Archives mensuelles : octobre 2018

deuil de votre animal : besoin d'en parler

Deuil de votre animal : besoin d’en parler

Deuil de votre animal. Vous êtes confrontés à cette situation difficile. Vous avez besoin d’en parler. Venez partager votre chagrin dans ce groupe de parole gratuit proposé par la Fondation Anna Evans. Voici comment.

Logo de la fondation Anna Evans organisatrice des groupes de parole autour de la mort de votre animal

Fondation Anna Evans pour le bien être animal

Deuil de votre animal  : groupe de parole du 15 novembre 2018

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 15 NOVEMBRE 2018 de 18H à 19H

os groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 18 OCTOBRE 2018 de 18H à 19H

Sur le thème du deuil, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • Le travail de deuil : qu’est-ce que c’est ? comment s’y retrouver dans  les étapes du deuil
  • La difficulté du deuil : « je ne peux parler de mon animal mort à personne autour de moi ; des mois après, je ne peux pas parler de mon animal mort sans pleurer ; je ne pensais pas que j’aurais autant de chagrin ; comment affronter l’incompréhension de mon entourage qui ne comprend pas qu’on puisse avoir du chagrin pour un animal…
  • Culpabilité/responsabilité : « je ne me suis pas assez occupé de lui pendant sa maladie ; je l’ai laissé en pension chez quelqu’un, il s’est senti abandonné et il est mort ; je n’ai pas pu lui dire au-revoir pour x raison ;  je ne me rendais pas compte qu’il était si malade ; J’ai dû faire euthanasier mon animal et je le regrette maintenant ; je n’ai pas pu rester auprès de lui et je me sens coupable ».
  • Reprendre un animal : « combien de temps après la mort du précédent ; je n’ai pas envie car j’ai peur d’oublier l’autre ; j’aurais l’impression de trahir celui qui est parti ; je ne veux plus souffrir »
Mort de votre animal Euthanasie de votre animal Deuil de votre animal Trois situations difficiles

           Mort de votre animal                  Euthanasie de votre animal                     Deuil de votre animal

Deuil de votre animal  : Animation du groupe de parole 

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Calendrier des groupes de parole

Inscrivez-vous vite !

 

 

 

faire le deuil de votre animal

Faire le deuil de votre animal : comment ?

Faire le deuil de votre animal : comment faire quand un vide immense vient d’entrer dans votre vie. Votre animal, votre compagnon des joies et des peines, votre ami vient de mourir. Vous sentez qu’avec ce départ, vous perdez une relation intime et profonde. Il va vous falloir entamer un vrai travail de deuil, d’autant plus difficile qu’il est souvent incompris et sous-estimé.

faire le deuil de votre animal

Il est difficile de comprendre pourquoi les gens ne réalisent pas que les animaux domestiques sont des dons à l’humanité. Linda Blair

Faire le deuil de son animal, c’est quoi ?

L’après

La raison voudrait que je consacre cette partie, appelée « L’après »,  à comment aller mieux. Mais si votre animal est mort depuis peu de temps, vous ne pouvez pas imaginer aller mieux un jour. Surtout vous êtes en train de vous demander comment vous pourrez survivre. Vous avez aussi le droit de ne pas vouloir aller mieux. Ce manque atroce et douloureux,  peut vous paraître la seule chose qui vous reste de votre ami donc vous n’avez pas envie de vous en éloigner, du moins pas pour l’instant. La seule pensée « d’aller mieux » peut même vous sembler irrévérencieuse. Vous avez l’impression que vous devez à votre animal cette période de chagrin, de peine. Se sentir mieux veut dire « le laisser partir » et vous n’avez pas envie. 

Donc le deuil n’est pas un mauvais moment à passer, que l’on peut traverser et dont on peut guérir le plus vite possible. En réalité, la peine que l’on a, est notre ultime marque d’amour, le dernier cadeau que nous pouvons lui offrir. Il ne peut pas être expédié.

Comment survivre

Vous avez le droit d’avoir du chagrin ! Un être que vous aimiez profondément vient de mourir et vous vous sentez désespérément seul. Vous avez aussi le droit de ressentir d’autres sentiments, de la colère, de la culpabilité, de l’injustice. Surtout, identifiez ces sentiments.

Réfuter le chagrin ne le fait pas disparaître. Exprimez-le : laissez couler les larmes, hurlez, tapez des pieds, laissez sortir votre chagrin. Écoutez-vous et faites ce qui vous fait du bien.

faire le deuil de votre animal

Les yeux d’un animal ont le pouvoir de parler un merveilleux langage. Martin Buber

Faire le deuil de votre animal : les conséquences

Dans notre civilisation où la mort de l’homme est aseptisée, le décès de l’animal de compagnie est souvent la première expérience avec la mort et les conséquences de ce décès peuvent être extrêmes.

Les humains vivent de façon différente la mort de leur animal et le deuil se manifeste avec une intensité variable :

  • Il est possible que certains maîtres aient des réactions excessives lors du décès de leur animal car, dans notre société, tout est fait pour éviter de voir la mort en face et nous ne sommes plus habitués à vivre cette situation.
  • Certains autres peuvent ne pas entrer dans le processus de deuil et faire comme s’il ne s’était rien passé.
  • Entre les deux, il y a le deuil normal.

Freud le définissait comme « la réaction régulière à la perte d’une personne aimée ». Nous perdons en un instant un lien profond qui s’est développé pendant de longues années et cette disparition entraîne une modification profonde de notre stabilité.

Faire le deuil de votre animal : affronter l’incompréhension des autres

faire le deuil de son animal

Ce sont ces remarques fréquentes qui font du mal et mettent parfois en colère.

Ces commentaires désagréables, Pauline a dû les affronter lorsqu’elle a perdu son chien de quinze ans. « Comment oser me dire qu’il faut relativiser ? Ce départ a été plus important pour moi que celle de mon grand-père. Mon chien était avec moi toute la journée, il était mon éponge à émotions, mon point d’ancrage».

C’est justement ce parallèle avec la perte d’un proche qui est souvent dénigré par ceux qui ne comprennent pas ce qu’implique la mort d’un animal de compagnie.

« Il est souvent très difficile de faire part de son désarroi. Les personnes qui n’ont jamais vécu de relation intense avec un animal ne peuvent pas comprendre le bouleversement et la souffrance ressentis », analyse Marina von Allmen, vétérinaire et auteur de « Quand l’animal s’en va » (Editions Jouvence, 2007).

Pourtant, il est capital de tenir compte de la souffrance causée par cette perte. Et s’il est difficile de parler de cette peine autour de soi, c’est pourtant essentiel.

Selon Marina von Allmen. « Se taire ne fait qu’aggraver et intensifier son désespoir, compliquer et prolonger le processus de deuil. Des émotions enfouies et tues s’impriment au plus profond de notre être pour refaire surface régulièrement. »

Donc si l’entourage ne comprend pas, ou s’il ne sait pas comment aider, mieux vaut se tourner vers le vétérinaire, un groupe de parole, un professionnel de l’accompagnement du deuil ou même un psychologue, pour ne pas avoir à surmonter seul cette épreuve.

Dispositif d’accompagnement du deuil d’un animal

Groupes de parole autour de la mort et du deuil

Professionnel du soutien au deuil

faire le deuil de son animal

Il est beaucoup plus facile de montrer compassion envers les animaux. Ils ne sont jamais méchants.       Hailé Selassié

Faire le deuil de votre animal  : vivre un réel processus de deuil

La perte est vécue différemment selon les personnes. Mais il est important de savoir à quoi s’attendre. Déni, colère, culpabilité, dépression, acceptation… Le deuil pour un animal comporte les mêmes étapes que celui d’un être humain. Des étapes qui ne se traversent pas forcément dans le même ordre pour tout le monde, comme l’explique Marina von Allmen. « Elles peuvent surgir en boucles et certaines peuvent même être « zappées », pour resurgir lors d’un autre deuil. »

Faire le deuil de votre animal : le déni 

Il rend difficile l ‘acceptation de la mort de votre animal. « Je ne voulais pas y croire, je me suis mise à hurler et à pleurer, » se souvient Myriam. « J’ai été dans un état second pendant plusieurs jours ».

Faire le deuil de votre animal : la colère

Elle peut être orientée contre la maladie qui a tué votre animal, le conducteur de la voiture ou le vétérinaire qui n’a pas réussi à le sauver. Parfois elle est justifiée, mais si elle devient une obsession,  elle détourne du travail de deuil. « J’ai éprouvé tellement de rancune contre l’automobiliste qui a écrasé mon chat et qui n’a même pas eu la décence de s’arrêter, » commente Julien.

Faire le deuil de votre animal : la culpabilité

Mais le plus souvent, on dirige la colère contre soi-même et la culpabilité peut subvenir surtout si vous vous pensez responsable de la mort de votre animal. Vincent, qui avait dû laisser son chien chez des amis, s’en est terriblement voulu. « Il s’est fait écraser en traversant la route. J’ai pensé qu’il essayait peut-être de me rejoindre. Encore maintenant, je me sens responsable.»

Faire le deuil de votre animal : la dépression

C’est une réaction inhérente au chagrin et cette phase est probablement la plus difficile à surmonter. Au décès de son chat, Michèle a perdu tout intérêt pour ce qui l’entourait. « J’ai failli échouer à mes examens. Je n’avais pas le courage de quitter ma chambre. »

La dépression extrême vole l’énergie et la motivation, obligeant à ressasser sans cesse la peine. Cet état dépressif ne doit pas être sous-estimé.

Faire le deuil de votre animal : l‘acceptation

Selon la vétérinaire Marina von Allmen, l’étape de la dépression est même nécessaire pour arriver à celle de l’acceptation. « Cette étape permet de vraiment ressentir à quel point nous passons du vide et du désespoir à la reconnaissance de ce qu’il nous a été donné de vivre avec notre animal. 

 » C’est ce sentiment de gratitude qui a permis à Sylvia d’accepter enfin la disparition de son cheval. « La douleur n’a finalement duré qu’un moment par rapport au bonheur d’avoir vécu cette belle histoire avec Gary.  » 

En conclusion, la chose la plus importante pour faire le deuil de votre animal est d’abord d’être honnête avec ses sentiments. Ne pas essayer d’éviter le chagrin en ne pensant pas au compagnon disparu, mais se remémorer les bons moments. Cela aide à comprendre ce que la perte de votre animal signifie vraiment pour vous.

A LIRE AUSSI

Comment dépasser la mort de votre animal

Comment affronter l’euthanasie de votre animal

euthanasie de votre animal besoin d'en parler

Euthanasie de votre animal : besoin d’en parler

Euthanasie de votre animal. Vous êtes confrontés à cette situation difficile. Vous avez besoin d’en parler. Venez partager votre expérience dans ce groupe de parole gratuit proposé par la Fondation Anna Evans. Voici comment.

Logo de la fondation Anna Evans organisatrice des groupes de parole autour de la mort de votre animal

Fondation Anna Evans pour le bien être animal

Euthanasie de votre animal  : groupe de parole du 8 novembre 2018

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 8 NOVEMBRE 2018 de 18H à 19H

Sur le thème de l’euthanasie, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • La prise de décision : les critères ; est-ce qu’on peut refuser et le laisser partir naturellement s’il ne souffre pas…
  • Les indications d’euthanasie : problèmes comportementaux ; agressivité
  • Les à-priori : « je n’ose pas demander au vétérinaire de l’euthanasier car j’ai peur qu’il pense que je veux m’en débarrasser ; je ne veux pas faire euthanasier mon animal quoi qu’il arrive, car je préfère qu’il meure de sa belle mort »…
  • Rester près de son animal lors de l’euthanasie : la culpabilité de ne pas pouvoir rester ; la peur d’y assister…
Mort de votre animal Euthanasie de votre animal Deuil de votre animal Trois situations difficiles

           Mort de votre animal                  Euthanasie de votre animal                     Deuil de votre animal

Euthanasie de votre animal  : Animation du groupe de parole 

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Calendrier des groupes de parole

Inscrivez-vous vite !

mort de votre animal besoin de parler groupe de parole

Mort de votre animal : besoin d’en parler

Mort de votre animal. Vous êtes confrontés à cette situation difficile. Vous avez besoin d’en parler. Venez partager votre peine dans ce groupe de parole gratuit proposé par la Fondation Anna Evans. Voici comment.

Logo de la fondation Anna Evans organisatrice des groupes de parole autour de la mort de votre animal

Fondation Anna Evans pour le bien être animal

Mort de votre animal  : groupe de parole du 1 novembre 2018

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi  1 NOVEMBRE 2018 de 18H à 19H 

Sur le thème de la mort, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • La mort de votre animal dans des circonstances dramatiques : j’ai trouvé mon chat mort égorgé au fond de mon jardin ; mon chien a été tué par une voiture sous mes yeux ; mon cheval est mort dans un incendie …
  • La mort d’un animal jeune qu’elles que soient les circonstances
  • Gérer la mort de l’animal dans l’environnement familial : comment l’annoncer ; l’absence pour les enfants, les autres animaux de la maison…
  • Les peurs devant la mort de son animal : je ne veux pas laisser sortir mon animal car j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose
  • Comment se préparer à la mort de l’animal : dans le cas d’un animal âgé même s’il n’est pas malade ; dans l’urgence quand on vient de découvrir qu’il est gravement malade
  • L’accompagnement d’un animal mourant : que faut-il faire ; comment gérer notre impuissance devant la souffrance de l’animal qui va mourir…
Mort de votre animal Euthanasie de votre animal Deuil de votre animal Trois situations difficiles

           Mort de votre animal                  Euthanasie de votre animal                     Deuil de votre animal

Mort de votre animal  : Animation du groupe de parole 

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Calendrier des groupes de parole

Inscrivez-vous vite !

Bientraitance animale anna evans

La bientraitance animale

La bientraitance animale : découvrir le vaste univers du monde animal. Un atelier près de Bruxelles avec la docteur Anna Evans du 7 au 12 novembre 2018. Un programme avec des modules à la carte pour découvrir la communication intuitive.

communication monde animal : fondation Anna Evans. Comprendre Aimer protéger

La bientraitance animale avec la communication intuitive

Elle permet de se placer dans un état de perception proche de celui de la conscience habituelle de l’animal. Et ainsi d’échanger des informations avec celui-ci au-delà du mental avec lequel nous sommes habitués à fonctionner. La Communication Intuitive® nous reconnecte avec notre capacité à vivre ces échanges en conscience et avec précision. Nous pouvons ainsi nous faire mieux comprendre de l’animal et gagner un temps précieux lors de l’éducation par exemple. Cet outil est utile également pour découvrir « de l’intérieur » nos animaux.

Voici quelques questions auxquelles la Communication Intuitive® peut permettre de répondre :

 ö Pourquoi mon animal a-t-il soudain changé de comportement ?

ö Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer sa vie ?

ö Comment savoir ce qu’il pense ?

ö Qu’est-ce que les animaux que je côtoie peuvent m’apprendre?

Cet outil, créé par Anna Evans en 1988, permet de revisiter nos liens avec le monde animal et la nature. il est accessible à tous (avec un peu de pratique). Il ouvre des possibilités inexplorées dans une grande variété de domaines : les activités ludiques, sportives, ou professionnelles avec les animaux. La CI est également au service de notre développement personnel, en nous donnant l’occasion de faire collaborer intuition et logique. Elle soutient la mise en œuvre de solutions concrètes face aux enjeux environnementaux actuels, et facilite une conduite éthique face à la majesté du vivant.

La bien traitance animale : Programme

La bientraitance animale : les oiseaux

Initiation à la communication intuitive – 7 et 8 novembre

Apprendre à communiquer par vous-mêmes avec un animal, à votre rythme, de manière ludique et structurée

Les oiseaux et leur regard sur le monde – 9 novembre

Découvrir comment les oiseaux de basse cour nous perçoivent

La bienveillance – 10 novembre

A ne pas confondre avec crédulité, cette approche reste incontournable dans le processus de la Communication Intuitive

Ethique animale – 11 et 12 novembre

Chercher un chemin au milieu des contradictions qui nous tiraillent, pour atteindre une relation apaisée avec les animaux avec qui nous partageons nos vies

 

La bientraitance animale : Animation

communication avec monde animal : Animation Anna EvansLa Dr Vétérinaire Anna Evans est riche d’une expérience de plus de 30 ans au service des animaux. Formatrice et praticienne depuis le début de sa carrière, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement de la relation homme animal, en s’appuyant sur une recherche interdisciplinaire des mécanismes profonds de la communication.

Elle a ainsi développé une approche permettant de dépasser nos fonctionnements habituels dans ce domaine, et la partage dans le cadre d’ateliers ou conférences accessibles à tous (à partir de 8 ans).

Son travail a fait l’objet de nombreux reportages et interviews radiophoniques et télévisés dont certains extraits sont disponibles sur son site.

Elle est l’auteur de plusieurs livres : « Communication Intuitive, rencontre avec le monde animal », « L’esprit des vaches », « L’homme ou l’animal, qui est le maître ? » (co-auteur avec Rémi Chauvin, Jacqueline Bousquet, etc., épuisé), et a créé en 2013 la Fondation Anna Evans pour la Vie Animale, destinée à promouvoir l’éducation du public vis-à-vis du bien-être animal.

Pour renseignements complémentaires et inscription

 

comment affronter l'euthanasie de votre animal

Affronter l’euthanasie de votre animal

Affronter l’euthanasie de votre animal. Quand la souffrance de notre animal ne peut être soulagée, l’euthanasie apparaît comme une nécessité. Savoir s’il faut vraiment le faire, à quel moment, pourquoi et comment ça se passe, permet de se préparer à cet acte définitif qui permet de soulager les souffrances de notre ami.

affronter l’euthanasie de votre animal

Les animaux sont fiables, bien pleine d’amour, vrai dans leurs affections, prévisibles dans leurs actions, reconnaissants et fidèles. Des normes difficiles pour les personnes à essayer d’égaler.
Alfred A. Montapert

Affronter l’euthanasie de votre animal : savoir quand le moment est arrivé

Malgré tout notre bon sens, nous avons l’impression de commanditer cette mort et nous pensons être un assassin. Mais il y a une autre façon de voir les choses. Cet acte permet à l’animal d’avoir une mort douce, sans douleur. Rien ne peut rendre cette décision plus simple ou moins insupportable. Mais on peut aussi la voir comme le dernier acte d’amour que nous offrons à notre compagnon.

Certaines personnes disent qu’on sent quand le moment est venu.

Quand je suis partie chez le vétérinaire, je savais que je ne ramènerai pas Blitz, mon chien de 15 ans. Le matin quand je l’ai posé par terre pour qu’il aille faire ses besoins, il s’est écroulé et une mare s’est formée autour de lui. Le regard qu’il a tourné vers moi m’a fait comprendre que le moment était venu… » raconte Fabienne.

affronter l’euthanasie de votre animal : quand le moment est venuMalheureusement, ce n’est pas toujours aussi simple. Beaucoup de propriétaires sont sensibles à la douleur de leur animal, mais ils l’aiment tellement qu’ils ne veulent pas s’en séparer.
Dans le cas où l’animal s’alimente et se déplace normalement, qu’il participe encore à la vie de la famille, ce n’est pas le moment. Cependant si l’animal souffre en permanence, qu’il devient indifférent à ce qui l’entoure, en humain bienveillant il vaut mieux choisir d’abréger ses souffrances. En essayant de ne pas penser à nous, on peut évaluer honnêtement la santé l’animal. Il n’est peut-être pas nécessaire de prolonger sa souffrance pour prévenir la nôtre.

Affronter l’euthanasie de votre animal : pourquoi

« Il s’agit d’une pratique médicale, parfaitement maîtrisée, utilisant des barbituriques pour endormir un animal sans possibilité de réveil », indique le vétérinaire Frantz Cappé.

affronter l’euthanasie de votre animal

« Quand un maître est réticent à faire piquer son animal, je pointe souvent le fait que l’animal n’est plus en mesure de vivre des moments agréables dans le présent » témoigne Bernard Rollin, Professeur de philosophie, de sciences animales et de sciences biomédicales à l’université d’État du Colorado. Auteur de Animal Rights & Human Morality (1981).

L’euthanasie permet :

  • de soulager les douleurs (arthrose, infections, etc…) d’un animal âgé ou malade et fortement diminué physiquement.
  • de prévenir une agonie douloureuse.
  • d’éviter qu’un animal ne souffre d’une détérioration de santé importante.
  • remplacer des opérations vétérinaires, pénibles pour l’animal et sans réelles chances de succès.

La culpabilité est un sentiment très fréquent. Beaucoup de propriétaires pensent qu’ils abandonnent l’animal ou qu’il peut encore guérir. Le plus simple est de faire confiance aux vétérinaires car ce sont eux qui sont en première ligne sur ce sujet.

Affronter l’euthanasie de votre animal : comment ça se passe

L’euthanasie doit se faire dans le calme et le respect de l’animal ainsi que du propriétaire. L’euthanasie est moins difficile et mieux vécue si elle peut être préparée, organisée, et pratiquée dans la sérénité. Elle se fait par l’injection d’une surdose d’anesthésique. Et on dit souvent que l’animal s’« endort », car l’injection permet de le faire partir sans douleur. Elle est obligatoirement pratiquée par un vétérinaire mais vous pouvez demander que cela se passe à votre domicile.

Rester ou pas près de lui

affronter l’euthanasie de votre animal : rester près de lui ou pas

Le temps passé avec des chats n’est jamais perdu.
Sigmund Freud

Certains maîtres tiennent à être auprès de leur chien pour les rassurer et les calmer. Et puis, ce sont les derniers moments qu’ils passent à leur côté. D’autres jugent cette épreuve trop difficile, et préfèrent ne pas être présents lors de l’euthanasie. Cette décision est très personnelle et vous ne devez pas culpabiliser si vous ne vous sentez pas capable de le faire.

Protocole

Le vétérinaire va régler d’abord toutes les démarches administratives notamment s’assurer de votre identité, remplir les documents légaux nécessaires à l’acte et vous faire régler la facture. Il faudra ensuite lui indiquer ce que vous pensez faire de la dépouille de votre compagnon (équarrissage, inhumation, incinération, naturalisation…).

affronter l'euthanasie de votre animal : l'injectionIl va ensuite procéder à une sédation. Il s’agit d’une injection de médicaments qui apaisent et qui enlèvent la douleur. Dans le processus d’euthanasie, c’est la procédure qui implique le plus d’inconfort puisqu’il s’agit d’une injection dans les muscles. La douleur est comparable à celle éprouvée lors d’une vaccination, sans plus. Cela prend quelques minutes aux médicaments à agir (de 5 à 20 minutes selon l’état de l’animal, sa grosseur et son stress).
Lorsque l’animal est assoupi, le vétérinaire installe un cathéter intraveineux. Généralement, l’état de conscience de l’animal est suffisamment altéré pour qu’il ne sente rien du tout. Vient ensuite l’étape de la dernière injection. On utilise une drogue qui arrête le système nerveux central de fonctionner, donc la respiration et les battements cardiaques cessent en quelques secondes. Règle générale, l’animal, qui est déjà « endormi » par la sédation, semble simplement s’endormir plus profondément.

Quand c’est fini, si le vétérinaire ne l’a pas proposé, vous pouvez demander à rester seul un moment avec votre animal.

Pour vous aider à affronter l’euthanasie de votre animal, vous pouvez :

A LIRE AUSSI

Comment faire le deuil de votre animal

Comment dépasser la mort de votre animal

deuil de votre animal : besoin d'en parler

Deuil de votre animal : besoin d’en parler

Deuil de votre animal. Vous êtes confrontés à cette situation difficile. Vous avez besoin d’en parler. Venez partager votre chagrin dans ce groupe de parole gratuit proposé par la Fondation Anna Evans. Voici comment.

Logo de la fondation Anna Evans organisatrice des groupes de parole autour de la mort de votre animal

Fondation Anna Evans pour le bien être animal

Deuil de votre animal  : groupe de parole du 18 octobre 2018

Nos groupes de parole sont ouverts à tous et gratuits. Vous pouvez participer librement aux thèmes qui vous intéressent : la seule condition est de vous y inscrire au préalable. Ils représentent un espace d’écoute, d’ouverture et de partage, et fonctionnent selon des règles permettant de respecter cet esprit.

Le prochain groupe a lieu le Jeudi 18 OCTOBRE 2018 de 18H à 19H

Sur le thème du deuil, pour toutes les personnes qui ont vécu des situations similaires à celles-ci :

  • Le travail de deuil : qu’est-ce que c’est ? comment s’y retrouver dans  les étapes du deuil
  • La difficulté du deuil : « je ne peux parler de mon animal mort à personne autour de moi ; des mois après, je ne peux pas parler de mon animal mort sans pleurer ; je ne pensais pas que j’aurais autant de chagrin ; comment affronter l’incompréhension de mon entourage qui ne comprend pas qu’on puisse avoir du chagrin pour un animal…
  • Culpabilité/responsabilité : « je ne me suis pas assez occupé de lui pendant sa maladie ; je l’ai laissé en pension chez quelqu’un, il s’est senti abandonné et il est mort ; je n’ai pas pu lui dire au-revoir pour x raison ;  je ne me rendais pas compte qu’il était si malade ; J’ai dû faire euthanasier mon animal et je le regrette maintenant ; je n’ai pas pu rester auprès de lui et je me sens coupable ».
  • Reprendre un animal : « combien de temps après la mort du précédent ; je n’ai pas envie car j’ai peur d’oublier l’autre ; j’aurais l’impression de trahir celui qui est parti ; je ne veux plus souffrir »
Mort de votre animal Euthanasie de votre animal Deuil de votre animal Trois situations difficiles

           Mort de votre animal                  Euthanasie de votre animal                     Deuil de votre animal

Deuil de votre animal  : Animation du groupe de parole 

Françoise Moulins est sophrologue et formée à l’écoute active quelle a pratiqué professionnellement dans son métier de Conseillère. Elle accompagne bénévolement pendant trois ans des personnes en fin de vie en milieu hospitalier. Dans son association, elle initie en parallèle des groupes de parole pour accompagner le deuil d’êtres humains. Nourrie par un parcours personnel riche et fécond, elle aspire à offrir son soutien à d’autres personnes qui comme elle, ont vécu difficilement le deuil d’un animal aimé, ou sont dans la peine autour de la mort d’animaux.

Elle rencontre la Dr Anna Evans au cours des formations qu’elle anime dans le cadre de la Fondation qu’elle a créée au service du monde animal et un lien de confiance se noue : elles décident de créer ensemble un groupe de parole en ligne, facilitant ainsi les échanges entre des personnes éloignées ou se déplaçant difficilement. Ce service, offert gratuitement, a pour ambition d’apporter une chaleur humaine à ceux qui souffrent d’un deuil animalier, souvent dans l’isolement et l’incompréhension de leur entourage.

Nous vous souhaitons de belles rencontres !

Calendrier des groupes de parole

Inscrivez-vous vite !