Fleurs de Bach

Le docteur Edouard Bach était un médecin très en avance sur son époque. Au cours de sa brève carrière (il est mort à 50 ans), carrière qui fut néanmoins brillante, il s’éloigna rapidement de la médecine conventionnelle pour développer une forme de médecine naturelle s’adressant à la santé émotionnelle de ses patients. 

En effet, très jeune, il se rend compte que la personnalité, l’attitude, l’état d’esprit des gens avait un effet direct sur leur état de santé ou sur la guérison d’une maladie.
Selon lui, la médecine conventionnelle se borne à éliminer les symptômes sans s’intéresser aux causes réelles de la maladie.
Il se tourne alors vers l’homéopathie et découvre qu’Hahnemann, fondateur de l’homéopathie, avait reconnu déjà 150 ans auparavant l’importance de la personnalité dans les maladies.
Associant alors ce principe avec sa connaissance de la médecine conventionnelle, il développe les « Sept Nosodes de Bach ». Ce sont des vaccins pris par voie orale, basés sur des bactéries intestinales servant à purifier les intestins.

Bien que le corps médical ait adopté ses vaccins (ils sont toujours utilisés actuellement par certains médecins et homéopathes), Bach est insatisfait du fait que ses Nosodes soient basés sur des bactéries. Il voudrait les remplacer par des méthodes plus douces, peut-être à base de plantes.

C’est à partir de ce constat qu’il met au point une gamme complète de 38 fleurs correspondant chacune à une émotion et un état d’esprit particulier et un mélange appelé « Rescue » conçu pour les situations difficiles et astreignantes.
Elles sont utilisées dans le monde entier par des particuliers, des médecins, des spécialistes de la médecine douce, des psychothérapeutes et même par des vétérinaires puisqu’elles sont également efficaces pour les animaux.
Les fleurs de Bach sont des élixirs à base de fleurs de buissons, d’arbres ou de plantes sauvages, excepté « l’eau de roche » (Rock Water) qui est préparée à partir d’une eau de source naturelle.

 

Le principe de préparation, très simple, vise à reproduire le phénomène naturel de la rosée du matin. Les fleurs sont posées sur le dessus d’un bol d’eau et exposées au soleil pendant plusieurs heures. L’eau s’imprègne sous l’action du soleil de l’énergie de la fleur. Leur mode de fonctionnement est vibratoire et comme les remèdes homéopathiques, il est aussi important d’avoir toujours le flacon sur soi que de les ingérer.

 

Elles ne présentent aucune toxicité et elles sont totalement inoffensives. Il n’y a aucun risque de contre emploi. Elles sont sans effet secondaire et ne créent pas d’accoutumance.
Les fleurs de Bach, à l’image des autres formes de médecine naturelle, font effet en soignant l’individu et non pas la maladie ou ses symptômes.

Elles agissent spécifiquement sur l’état émotionnel de l’individu. Donc deux personnes souffrant du même mal peuvent être soulagées avec des fleurs complètement différentes.
L’action des Fleurs de Bach n’est pas de refouler les attitudes négatives mais de les transformer en attitudes positives afin de stimuler la capacité de guérison que nous avons tous en nous.

Elles libèrent l’organisme physique pour qu’il puisse s’investir complètement dans la lutte contre la maladie ou le stress. Elles peuvent être utilisées quand on est malade puisqu’elles permettent de lutter contre la maladie en agissant sur la dépression, l’anxiété, le choc et tout autre élément émotionnel qui entrave le rétablissement physique. Mais elles peuvent aussi être utilisées à titre préventif lors de périodes difficiles, des périodes de fatigue lorsque la négativité s’installe.

Elles permettent notamment de soulager des personnes qui, de façon générale se sentent fatiguées ou souffrantes sans diagnostic médical particulier. Elles sont alors précieuses pour rétablir l’équilibre avant l’apparition des symptômes physiques.

Elles peuvent donc être prise seules ou associées à un traitement médical ou autre. Elles ne sont pas incompatibles avec les médicaments ou les remèdes homéopathiques.

Leur action est douce et elles peuvent être utilisées par tout le monde, du nouveau-né à la personne âgée. Elles sont également efficaces pour les animaux et les plantes. Des jardiniers ont remarqué qu’appliquer le Rescue lors du rempotage favorise la floraison des plantes qui ont été transplantées.

Il est important de noter que ce n’est pas un traitement médical et si certains symptômes persistent, il convient de consulter un médecin.

Le Docteur Bach a divisé ses 38 fleurs en 7 groupes correspondant selon lui aux conflits fondamentaux qui nous empêchent d’être nous-mêmes :

  • La peur
  • L’hypersensibilité aux influences et aux idées extérieures
  • La solitude
  • L’incertitude et le découragement
  • La préoccupation excessive du bien-être des autres
  • Le manque d’intérêt pour le présent
  • L’abattement ou le désespoir

Au sein de chaque groupe, chacune des fleurs s’adresse à un aspect particulier du problème.

       TEST – QUELLE FLEUR VOUS CONVIENT